Excès de sucre et vitamine C

suc

Sommaire

Comprendre l’excès de sucre : l’ennemi du poids En cas de prises excessives de produits sucrés, le corps réagit en sécrétant trop d’insuline, ce qui fait baisser la glycémie jusqu’à maintenir un taux de sucre bas pendant plusieurs heures. Le cerveau finit par signaler la faim. Le corps croit avoir besoin d’énergie, alors même qu’il a consommé plus de calories que nécessaire. En mangeant, la prise de poids est alors inévitable.

L’ennemi du bon cholestérol

Des excès trop fréquents de sucre risquent de provoquer une sécrétion répétée d’insuline, ce qui fatigue l’organisme. Le trop-plein de sucre se transforme en graisse, ce qui tend à faire baisser les taux de bon cholestérol et à augmenter les taux de mauvais cholestérols et les triglycérides, ce qui affecte négativement la bonne santé cardiovasculaire. L’ennemi de nos artères’¦Les scientifiques sont unanimes. Les excès de sucre agressent et abîment les parois des vaisseaux sanguins. Les parois deviennent plus poreuses et le cholestérol s’y dépose plus facilement. En se « collant », le cholestérol réduit le diamètre des vaisseaux, ce qui fait augmenter la pression au niveau des vaisseaux et nécessairement les risques cardiovasculaires. Il est observé également que la pression elle-même favorise la dégradation de la qualité des parois. C’est un véritable cercle vicieux qui peut s’installer.

Jusqu’à nos plus petits vaisseaux.

L’excès de sucre, mauvais pour les artères du cœur, peut également nuire aux petits vaisseaux, notamment ceux du cerveau, de la rétine, des reins ou des extrémités du corps (les mains et les pieds). Une vitamine partenaire de la bonne santé de nos vaisseaux sanguins La vitamine C participe au bon fonctionnement des vaisseaux sanguins en intervenant dans la synthèse des fibres de collagène au niveau des parois. Ces fibres sont essentielles pour préserver la qualité des vaisseaux sanguins : elles offrent puissance, soutien et élasticité aux vaisseaux et à l’endothélium, la paroi interne des vaisseaux. Un endothélium « robuste » empêche les dépôts de cholestérol et les diverses toxines de se coller aux parois vasculaires. Des études scientifiques confirment ces effets protecteurs de la vitamine C.

Au-delà de ses effets indéniables d’antioxydant protecteur des tissus, la vitamine C se montre être ainsi un allié pour préserver l’intégrité des vaisseaux sanguins, une clé essentielle pour préserver la santé cardiovasculaire.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter