Les bienfaits du collagène

peau beaute

Cet article a été rédigé et vérifié par un naturopathe certifié.

Cette démarche vise à garantir l’exactitude et la pertinence des informations données, afin que nos lecteurs bénéficient de l’expertise chevronnée de véritables professionnels de santé.

Sommaire

Introduction

Le collagène est une protéine structurelle qui est retrouvée en grande quantité dans l’organisme. Particulièrement utilisé en cosmétique, cet ingrédient figure parmi les actifs anti-âge connus (1). Il contribue également à la santé et la souplesse des os, des cartilages et des tendons. Quels sont les autres bienfaits du collagène ?

I. Qu’est-ce que le collagène : composition et utilité

Protéine naturelle, le collagène se trouve en quantité importante dans le corps humain. Jouant un rôle clé, il assure l’élasticité et la régénération des tissus cutanés. Il intervient également dans la formation des tissus conjonctifs comme les os, les cartilages, les tendons, la paroi des vaisseaux sanguins. Cette protéine se compose majoritairement d’acides aminés, à hauteur de près de 1050 pour 1 molécule de collagène.

A. D’où vient le collagène marin ?

Le collagène provient de nombreuses sources : animale, marine, végétale et synthétique.

1.   Le collagène animal

Le collagène animal provient généralement des extraits de produits d’animaux comme la peau, les os de bovins ou encore la peau de porcs. Ces dérivés par divers procédés et une hydrolyse en vue d’obtenir dans un premier temps du collagène purifié, puis le collagène hydrosoluble utilisé en cosmétique.

collagene hydrosoluble

2.   Le collagène marin ou collagène de poisson

Dérivé d’une source marine (saumon, poisson, morue), le collagène marin est particulièrement prisé pour sa grande biodisponibilité (3). Cette forme est connue pour sa richesse en peptides de collagène et compose le plus souvent les compléments alimentaires.

collagene complement

3.   Le collagène synthétique

Le collagène synthétique est essentiellement élaboré en laboratoire à partir de différents acides aminés (4). Sa structure se rapproche de celle du collagène naturel. Cette forme a été créée pour s’adapter à la peau et offrir les mêmes effets que la variante naturelle.

Toutefois, sa composition et ses propriétés sont susceptibles de varier selon le procédé de fabrication. Au niveau des soins anti-âge, le collagène synthétique s’apparente généralement à des peptides de collagène. Il a alors la forme de petites chaînes d’acides aminés issues du collagène, dont la taille molécule assure une meilleure absorption par la peau et favorise ainsi la synthèse de collagène naturel.

collagene synthetique

4.   Le collagène végétal

Comme vu plus haut, le collagène « actif » est exclusivement tiré des êtres vivants (collagène animal ou collagène marin). Cependant, la formulation de collagène est également possible à partir de végétaux afin d’obtenir des dérivés sous forme de glycoprotéines. Ayant des propriétés similaires au collagène de la peau, le collagène végétal ou procollagène fait office d’activateur de collagène naturel.

collagene vegetal

B. Collagène : les différents types

Le collagène se décline en différents types :

  • Le collagène de type I : représentant près de 90 % du collagène de l’organisme (5), essentiellement impliqué dans la structure des vaisseaux, des tendons et des os ;
  • Le collagène de type II : assure l’élasticité des cartilages nécessaire au glissement des os
  • Le collagène de type III : se retrouve en particulier dans le muscle squelettique.

Il existe plusieurs autres types de collagène, présents en quantité infime dans l’organisme.

C. Comment le collagène est-il obtenu ?

Les principes actifs du collagène sont extraits par un procédé spécifique, appelé « hydrolyse », les rendant ainsi plus assimilables par l’organisme. Ce processus s’effectue sur le collagène tiré de la peau bovine, marine ou aviaire, pour obtenir de petites molécules facilement absorbables par le corps.

II.   À quoi sert le collagène marin : propriétés et bienfaits dans l’organisme 

Le collagène regorge de multiples bienfaits pour la peau, les cheveux et les articulations.

A. Quels sont les bienfaits du collagène pour la peau ?

Le collagène compose près de 80 % de la matière sèche de la peau. Avec une autre protéine, l’élastine (2), il aide à raffermir la peau, à préserver son élasticité et à prévenir ainsi le relâchement cutané. Principalement situé dans la couche intermédiaire de la peau, il intervient dans le processus de régénération naturelle de la peau en favorisant l’élimination des cellules mortes cutanées.

Antioxydant connu, le collagène protège la peau contre le stress oxydatif causé par les radicaux libres et aide ainsi à ralentir le vieillissement naturel cutané. Il joue également un rôle essentiel dans la formation du derme, et améliore globalement la texture et la qualité de la peau.

peau femme

Le saviez-vous ?

Le collagène favorise également la cicatrisation. Il soutient l’organisme dans la formation de nouveaux tissus conjonctifs essentiels à la régénération cellulaire.

B. Quels sont les effets du collagène sur le visage ?

Le collagène intervient dans la préservation du « capital jeunesse » du visage. Ses propriétés bénéfiques pour la peau (hydratation, élasticité, vitalité) aident à retrouver un teint plus frais et une apparence plus jeune. Il joue également un rôle vital dans la prévention de l’apparition des rides, des ridules et des signes de l’âge. En maintenant une bonne hydratation, il contribue également à rendre la peau plus douce, souple et lumineuse.

Bon à savoir : le taux de collagène se trouve à un niveau suffisant de l’enfance jusqu’à la jeunesse. Cependant, la production de collagène diminue à partir d’un certain âge, notamment à la vingtaine. Une supplémentation en collagène peut être intéressante, toutefois dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

peau

C. Quels sont les bienfaits du collagène sur les cheveux

Le collagène est notamment présent dans un acide aminé essentiel à la fabrication de la kératine, la « proline ». Une supplémentation quotidienne en collagène permettrait ainsi de conserver des cheveux sains et forts, en fournissant les acides aminés nécessaires aux cellules souches du follicule pileux.

cheveux femme

D. Les bienfaits au niveau des articulations

La production de collagène dans l’organisme a tendance à régresser à partir d’un certain âge, notamment vers la trentaine. À terme, ce processus peut entraîner des douleurs chroniques. Pour soutenir le bien être et la souplesse des articulations, il convient de prendre quotidiennement du collagène. Cette supplémentation aide également à soulager les signes associés aux rhumatismes et/ou arthroses.

E. Collagène et os

À rappeler que le collagène constitue près de 90 % de la masse organique du système osseux. Selon des recherches, une prise de collagène contribuerait à une augmentation de la densité osseuse. Il est ainsi bénéfique d’en consommer de façon régulière afin de protéger et conserver le capital osseux.

III.   Comment prendre du supplément de collagène ?

Le collagène peut être consommé à tout moment de la journée, le matin à jeun comme le soir avant de se coucher.

A. Est-ce bon de prendre du collagène tous les jours ?

La prise quotidienne de collagène n’expose à aucun risque. Cette prescription est même recommandée, moyennant toutefois l’avis d’un spécialiste.

Étant une protéine présente dans l’organisme, le collagène est de fait bien toléré, en particulier le collagène marin, dont la structure se rapproche de celle de l’homme. À ce jour, de rares effets secondaires sont observés, souvent des troubles digestifs, faisant suite à la consommation de collagène de moyenne qualité.

B. Dans quels cas prendre du  collagène ?

La prise de collagène sous forme de compléments alimentaires est préconisée dès 25 ans, période à partir de laquelle l’organisme diminue sa synthèse de collagène.

Les naturopathes recommandent
contre le vieillissement de la peau

collagene peau formule naturavignon

Collagène Peau

Collagène Marin Hydrolysé type I et III + 4 actifs anti-âge

2 études cliniques et 1 brevet

Formule unique de 4 actifs pour la peau

Collagène marin 100% naturel

Le saviez-vous ?

Plusieurs facteurs entravent la production naturelle de collagène, entre autres une alimentation trop sucrée, la consommation de tabac, le stress, etc. Dans ce contexte, la consommation de collagène est d’autant plus recommandée.

IV.   Consommer du collagène marin : quels sont les contre-indications et effets indésirables ?

La prise de collagène marin sous forme de complément alimentaire ne présente que peu de contre-indications, en voici quelques-uns :

A. Insuffisance rénale

L’insuffisance rénale se traduit par un dysfonctionnement des reins incapables de filtrer correctement le sang et d’évacuer les toxines. Les patients doivent prendre l’avis de leur médecin traitant avant de commencer une cure de collagène.

B. Hypercalcémie

L’hypercalcémie correspond à un excès de calcium au niveau de la circulation sanguine. Or, le collagène intervient notamment dans la fabrication du calcium et son ancrage sur les os. De ce fait, la prise de collagène est généralement proscrite, au risque d’augmenter le taux de calcium dans le sang. Cependant, seul un médecin peut trancher sur la décision finale quant à une supplémentation en collagène.

C. Allergie

La consommation de collagène marin est déconseillée aux sujets présentant un terrain allergique aux protéines animales, en particulier une allergie aux crustacés ou aux poissons. En effet, ce supplément est principalement extrait de la peau, des écailles et des arêtes de poisson.

Conclusion

Naturellement présent dans l’organisme, le collagène participe à la santé de la peau, des cheveux, des os et des articulations. Il se retrouve également dans diverses sources, notamment animales, végétales ou marines. S’en procurer est de ce fait possible dans le cadre d’une alimentation saine, équilibrée et riche en ces produits associés. Ces derniers intègrent entre autres les aliments riches en vitamine C (agrumes, fruits rouges), zinc (jaune d’œuf, fruits de mer) et vitamine E (oléagineux, avocat). Disponible en quantité suffisante dans le corps, le collagène tend toutefois à se raréfier à partir de 25 ans, ce qui nécessite une supplémentation sous forme de compléments alimentaires. Sa consommation présente cependant quelques contre-indications, ce qui justifie la consultation d’un médecin. Dans tous les cas, il est conseillé de prévoir une bonne hydratation, de se protéger contre le soleil et d’adopter un mode de vie sain afin de préserver le capital en collagène.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des bienfaits potentiels du collagène. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. La supplémentation en collagène ne doit jamais remplacer un régime alimentaire équilibré et varié. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous prenez d’autres médicaments. »

Références

1. “Cosmetic and Therapeutic Applications of Fish-derived Collagen” by Munmun Chattopadhyay et al. (2020).

2. “The role of collagen in the skin” by Saba Aliasghari et al. (2020).

3. “Potential of Marine Collagen-Based Biomaterials in Biomedical Applications” by Farideh Namvar et al. (2020).

4. “Collagen Biomaterial for the Treatment of Wounds and Other Tissue Defects” by Nguyen Thi Minh Phuong et al. (2017).

5. “Collagen Structure and Stability” by Peter E. Wright et al. (2013).

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter