Calcul d’IMC et contrôle de poids : comment procéder ?

balance

Sommaire

L’indice de masse corporelle (BMI, Body Mass Index) ou IMC est une formule largement utilisée pour définir le poids idéal. Elle fait intervenir le poids corporel en kilogrammes et la taille en mètres. Comment le calculer ? Comment savoir si vous êtes en surpoids ? Tour d’horizon.

I. Qu’est-ce que l’indice de masse corporelle ?

Que vous souhaitiez évaluer votre état de santé, adopter une hygiène de vie plus saine ou surveiller votre poids, l’IMC vous offre de précieuses informations.

A. Définition

L’indice de masse corporelle ou (body mass index ou BMI en anglais) est utilisé pour la première fois par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1997 (1). À l’époque, il servait à mesurer les risques associés à l’obésité et au surpoids chez l’adulte âgé de 18 à 65 ans.

Cet indicateur révèle si le poids d’un individu est proportionnellement adapté à sa taille, ou constitue une menace potentielle pour sa santé (2). Son calcul est basé sur une formule mathématique, intégrant le poids et la taille du sujet.

L’IMC constitue un outil précieux pour la majorité des individus, dans le cadre de :

  •   Une évaluation de la santé : l’IMC évalue si vous êtes en insuffisance pondérale vis-à-vis des normes générales, normal, en surpoids ou en obésité. Cet indicateur vous renseigne de façon globale sur votre état de santé.
  •   L’identification des risques liés à la santé : l’IMC fait généralement office d’indicateur préliminaire des différents risques potentiels liés à la santé. Il aide à adopter des mesures préventives et à consulter un professionnel pour des recommandations particulières.
  •   Une démarche en faveur d’un mode de vie sain: la connaissance de l’IMC incite à adopter des habitudes alimentaires plus saines et à pratiquer régulièrement de l’exercice. Vous vous fixez ainsi des objectifs réalistes en termes de poids et maintenez vos réalisations sur le long terme.

B. Comment savoir si on est en surpoids ou obèse ?

L’indice de masse corporelle ou IMC est un outil servant à connaître la classification de l’individu suivant son poids (3), présentée comme suit :

  •   IMC inférieur à 18,5 : maigreur ;
  •   IMC compris entre 18,5 et 24,9 : normal ;
  •   IMC supérieur à 25 : surpoids ;
  •   IMC entre 25 et 29,9 : préobésité ;
  •   IMC supérieur à 30 : obésité.

Selon l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), une personne est considérée obèse lorsque son indice de masse corporelle (IMC) est égal ou supérieur à 30. De plus, la surcharge adipeuse est jugée dangereuse sur une zone spécifique de l’organisme, notamment au niveau de l’abdomen.

Il convient également de faire la différence entre obésité et obésité « sévère » à travers ces 3 stades de l’IMC :

  • IMC entre 30 et 34,9 : classe I (obésité modérée) ;
  • IMC entre 35-39,9 : classe II (obésité sévère) ;
  • IMC ≥ 40 kg/m² : classe III (obésité massive ou morbide).

En complément du calcul de l’IMC, il est également conseillé de considérer le tour de taille, mesuré en centimètres avec un mètre-ruban.

Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, l’obésité abdominale est avérée lorsque le tour de taille dépasse 80 cm pour les femmes et 94 cm pour les hommes (4).

Bon à savoir : l’obésité est souvent associée à l’apparition de différentes pathologies, telles que l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, les maladies du foie, l’athérosclérose, les maladies rénales, et même certains cancers. À cela s’ajoutent les impacts sociaux et psychologiques, susceptibles de handicaper les victimes (5).

II. Comment calculer l’IMC ou BMI à partir du poids et de la taille : quel est mon IMC si je pèse ?

Comme vu plus haut, la formule de l’IMC ou BMI considère deux variables essentielles, notamment le poids et la taille.

Pour connaître votre IMC durant une pesée, il s’agit de calculer votre indice de masse corporelle (IMC) qui s’obtient de la manière suivante :

IMC = poids (kg)/(taille (m) * taille (m)).

Par exemple, si vous pesez 55 kg pour 1m65, votre IMC est de 55/(1,65 x 1,65) = 21,48.

Le résultat obtenu indique votre IMC, dont l’interprétation s’effectue selon des plages de classification.

A. Comment calculer l’IMC de la femme ou de l’homme avec un calculateur ?

Sur un calculateur dédié, la formule de l’IMC est la même pour la femme et pour l’homme. Elle repose sur le rapport du poids sur la taille au carré, et ce, indépendamment du sexe de l’individu.

Bon à savoir : les femmes ont tendance à présenter une masse corporelle élevée à la ménopause, en raison du dérèglement hormonal associé (6). Cette période entraîne également la formation de graisse viscérale, potentiellement dangereuse pour la santé, et entraînant des maladies cardiovasculaires.

Durant la grossesse et pendant la période d’allaitement, le calcul de l’IMC n’est pas fiable, car les données peuvent être faussées.

B. Comment calculer l’IMC selon l’âge ?

De manière générale, l’IMC ne croît pas avec l’âge. Cependant, une hausse du poids est normale. Ce mécanisme est associé au métabolisme de base, sachant que celui des personnes âgées requiert moins d’apports caloriques. Ainsi, cette tranche de la population est susceptible de prendre du poids sans manger davantage. Les besoins en minéraux et vitamines restent pourtant constants.

En somme, la formule de calcul de l’IMC est similaire, indépendamment de l’âge.

C. Quel poids idéal pour ma taille et mon âge : formule

Comme vu plus haut, l’âge n’influe pas sur la valeur de l’IMC. Néanmoins, la morphologie est susceptible de subir quelques modifications au fil des années, et ce, en raison de la masse musculaire, de la répartition graisseuse et du liquide lymphatique.

Le cas échéant, il est conseillé d’utiliser d’autres techniques pour trouver votre poids idéal. Outre l’indice de masse corporelle (IMC) approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plusieurs autres indices personnalisés aux variables spécifiques permettent de calculer le poids idéal, notamment :

  •   La formule de Lorentz : pour obtenir le poids idéal selon le sexe ;
  •   La formule de Creff : établissant le poids idéal selon la morphologie ;
  •   La formule de Monnerot-Dumaine : qui donne le poids idéal selon l’ossature.

Toutefois, ces résultats restent de simples indicateurs et ne remplacent pas un avis médical.

  1. Le poids idéal selon le sexe : la formule de Lorentz

Si les calculs classiques définissaient l’IMC indépendamment du sexe, la formule de Lorentz y apporte une différence notable, selon que le sujet soit un homme ou une femme. De plus, cet indice aide à définir le poids limite avant d’atteindre l’obésité.

La formule de Lorentz se présente comme suit :

Poids idéal d’un homme (en Kg) = Taille (en cm) — 100 — ((Taille (en cm) – 150)/4).
Poids idéal d’une femme (en Kg) = Taille (en cm) — 100 — ((Taille (en cm) – 150)/2,5).

  1. Le poids idéal suivant la morphologie : la formule de Creff

Le poids idéal varie selon que la personne soit mince, moyenne ou large. Ici encore, les résultats restent purement indicatifs, sans compter le fait que la notion de morphologie est assez subjective.

La formule de Creff est la suivante :

Poids idéal (en Kg) d’un individu possédant une morphologie « mince » = (Taille (en cm) – 100 + Âge (en années)/10 ) * 0,9 * 0,9.

Poids idéal (en Kg) d’un individu possédant une morphologie « moyenne » = (Taille (en cm) – 100 + Âge (en années)/10 ) * 0,9.

Poids idéal (en Kg) d’un individu possédant une morphologie « large » = (Taille (en cm) – 100 + Âge (en années)/10 ) * 0,9 * 1,1.

  1. Le poids idéal selon l’ossature : la formule de Monnerot-Dumaine

La formule de Monnerot-Dumaine est le dernier indice de calcul en termes de poids idéal. Elle considère deux autres facteurs, notamment l’ossature et la masse musculaire. Ces données n’étant pas mesurables avec des appareils dédiés, il s’agit généralement d’évaluer la circonférence du poignet, considérée comme étant un bon indicateur.

À rappeler que cet indice est purement indicatif et ne se substitue pas à un avis médical. Pour faire le bilan de votre poids actuel et définir la valeur idéale, il est conseillé de consulter un médecin ou un nutritionniste. Ces professionnels seront en mesure de déterminer avec précision votre masse musculaire, votre masse grasse et d’établir divers autres facteurs personnels.

Voici la formule de Monnerot-Dumaine :

Poids idéal (en Kg) = (Taille (en cm) – 100 + (4 * Circonférence du poignet (en cm) )/2.

  1. Indice de masse corporelle : le poids idéal approuvé par l’OMS

L’indice de masse corporelle (IMC) est un indice utilisé par l’OMS pour prévoir les risques pour la santé associés à la maigreur et au surpoids, et définir ainsi le poids idéal. Son calcul s’obtient en divisant le poids par la taille au carré et aide à identifier les zones à risques, en particulier de maladies cardiovasculaires.

Conclusion

L’IMC classique se calcule indépendamment de l’âge et du sexe. Toutefois, d’autres formules récentes ont fait leur apparition et imposent des limites à cette notion. Cet indicateur n’est pas fiable pour les femmes enceintes ou allaitantes et ne dispense pas d’un avis médical. Le poids idéal, ou l’IMC idéal, n’existe pas. Il est tout à fait possible d’être catégorisé comme ayant un poids « normal » avec IMC compris entre 18,5 et 24,9 kg/m².

 

Références  

1. OMS (1997), Obésité : prévention et prise en charge de l’épidémie mondiale, Consulté le 25 janvier 2024.

2. World Health Organization (WHO), Obesity: Preventing and Managing the Global Epidemic, Consulté le 25 janvier 2024.

3. World Health Organization (WHO), BMI Classification, Consulté le 25 janvier 2024.

4. Haute Autorité de Santé, Obésité de l’adulte : prise en charge médicale de premier recours, Consulté le 25 janvier 2024.

5. Puhl, R. M., & Heuer, C. A. (2009). The stigma of obesity: A review and update. Obesity, 17(5), 941-964.

6. Santosa, S., & Jensen, M. D. (2015). The sexual dimorphism of lipid kinetics in humans. Frontiers in Endocrinology, 6, 103.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter