Comment utiliser l’ail noir pour maigrir ?

ail noir

Sommaire

L’ail noir, répandu en Asie vers les années 2000, est obtenu à partir de la fermentation de l’ail blanc frais. Il figure sur la liste des superaliments grâce à ses nombreux bienfaits. En plus de parfumer les plats, ce condiment possède des propriétés nutritionnelles. Sa composition le rend efficace pour maigrir et pour garder une silhouette affinée. Focus sur l’ail noir, un véritable allié minceur.

I. Qu’est-ce que l’air noir exactement ?

Si l’ail est connu depuis l’Antiquité sous sa forme originale, une autre variante de ce condiment culinaire est apparue dans les années 2000 : l’ail noir. Ce dernier a plus de saveur que l’ail classique puisque son goût se rapproche de celui du vinaigre balsamique ou de la réglisse.

A. L’ail noir, la version fermentée de l’air blanc

L’ail noir est obtenu par réaction de Maillard (1), c’est-à-dire que l’ail blanc est brassé avec de l’eau de mer. Il est ensuite bruni à basse température dans un milieu humide (70 à 80 %) pendant deux à trois semaines. La concentration en antioxydants augmente pendant ce processus, convertissant les éléments instables du condiment en composants stables.

L’ail noir ressemble à un pruneau d’Agen une fois la fermentation terminée.

B. L’ail noir, un concentré de nutriments

Le vieillissement accéléré en milieu confiné rend l’air noir particulièrement riche en substances antioxydantes (2), notamment en flavonoïdes, en polyphénols et en sélénium. En effet, l’air fermenté renferme 50 % d’antioxydants en plus que l’ail traditionnel. Pendant le processus de fermentation, l’allicine (la molécule à l’origine de l’odeur forte de l’ail blanc) se stabilise en S-allyl-cystéine ou SAC. Ce dernier procure aux gousses d’ail un goût sucré et une autre texture. Elles perdent leur piquant tout en se gorgeant d’antioxydants. C’est notamment grâce au SAC que l’ail noir doit ses nombreux bienfaits sur la santé.

Outre cela, ce condiment bénéficie d’une composition incomparable qui fait de lui une excellente source de :

  • Vitamine C et B ;
  • Acides aminés ;
  • Zinc et potassium ;
  • Calcium et phosphore ;
  • Prébiotiques.

L’organisme peut profiter entièrement des bienfaits de l’ail fermenté grâce à son excellent taux de biodisponibilité.

C. Les bienfaits de l’ail noir

L’ail noir a une action positive sur l’organisme grâce à ses multiples vertus sur la santé et nutritives. Son importante concentration en antioxydants, notamment, aide à combattre les radicaux libres. Il contribue ainsi à préserver l’organisme du vieillissement prématuré. Voici les principaux bienfaits de l’ail noir sur la santé :

1. Un excellent allié du système cardiovasculaire

De par son action anticoagulante, l’ail noir est particulièrement bénéfique pour le système cardiovasculaire. Il contribue effectivement à fluidifier le sang et à réduire les taux d’homocystéine.

L’air fermenté protège le cœur et ses artères en améliorant la circulation sanguine et en assurant la fluidification du sang. Il aide ainsi à faire baisser l’hypertension.

2. Des propriétés anti-cholestérol

La SAC qui se forme pendant la fermentation de l’ail noir stimule la synthèse du bon cholestérol et neutralise la formation du mauvais cholestérol. En plus d’équilibrer le cholestérol sanguin, l’ail maturé aide également à réduire le taux de triglycéride dans le sang.

3. Une action détoxifiante

L’air noir est également connu pour ses propriétés détoxifiantes et purifiantes. En effet, il nettoie les cellules chargées de toxines et active ainsi la régénération cellulaire des tissus. Ce qui permet de nettoyer et de purifier tout le corps.

4. Ail noir et intestin, un duo gagnant

Ce condiment a un effet bénéfique sur le microbiote intestinal. Il facilite le transit intestinal et contribue ainsi à l’équilibre de la flore intestinale. Outre un effet laxatif, l’ail fermenté soutient également le système digestif.

5.      Des effets positifs sur l’humeur

L’ail noir favorise la libération de sérotonine ou l’hormone du bonheur ou du bien-être. Celle-ci tient un rôle essentiel dans la gestion de la douleur ou encore du stress.

II. Est-ce que l’ail noir fait perdre du poids ?

L’ail noir possède un effet brûle-graisse (3) grâce à sa teneur élevée en antioxydants. Considéré comme un coupe-faim, il facilite la sécrétion de l’hormone de satiété.

A. Quelles sont les vertus minceur de l’ail noir ?

Les bienfaits minceur de l’ail noir sont liés à son action sur la sérotonine. Il évite les envies de grignotage liées aux émotions négatives en libérant cette hormone du bonheur, ce qui déclenche une sensation de satiété. L’ail noir a ainsi une action coupe-faim qui aide à réduire la quantité de calories ingérées au quotidien.

L’une des particularités de ce type d’ail réside dans sa richesse en inuline, une fibre prébiotique avec laquelle se nourrissent les probiotiques du système digestif. D’autant plus que son action détoxifiante participe à l’élimination des toxines produites par le drainage des graisses dans le cadre d’un régime amincissant.

En optimisant les fonctions digestives, l’ail fermenté possède des vertus laxatives. Associées à sa forte teneur en antioxydants, ces dernières soutiennent la perte de poids.

B. Comment utiliser l’ail pour perdre du poids ?

Les vertus amincissantes de l’ail noir ne sont probantes (4) que s’il est associé à une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’à la pratique régulière d’une activité physique. À noter qu’il n’existe aucun dosage précis quant à la consommation de ce condiment. Plus doux et confit que l’ail classique, il peut être consommé directement comme un bonbon. Dans ce cas, il est conseillé de le consommer une vingtaine de minutes avant le repas pour bénéficier de son action coupe-faim. L’ail maturé peut également être mangé cuit ou sous forme de compléments alimentaires.

Il est préférable de mélanger l’ail noir à tous les repas pour profiter de ses vertus sur le long terme. Il accompagne parfaitement les salades, les plats ou les sauces.

III. Est-il bon de manger de l’ail noir tous les jours ?

Tout comme l’ail blanc, l’ail noir se consomme parfaitement tous les jours. Au quotidien, il peut même remplacer l’ail traditionnel en l’intégrant dans les recettes habituelles.

A. Combien de temps dure une cure à l’ail noir ?

En principe, il convient de manger une à trois gousses d’ail noir tous les jours. Cette posologie varie toutefois en fonction des résultats minceur escomptés :

  • 1 gousse par jour pour une cure d’entretien ;
  • 2 gousses par jour avant deux principaux repas pour une cure forte ;
  • 3 gousses (1 le matin à jeun, 1 avant le déjeuner et 1 avant le dîner) par jour pour une cure d’attaque.

Il n’existe pas de durée définie pour une cure d’entretien dans le cadre d’un régime minceur. Pour l’ail noir sous forme de complément alimentaire, le dosage recommandé est de trois gélules par jour.

B. L’ail noir en gélule est-il efficace pour maigrir ?

L’ail noir est également disponible sous forme de gélules. Ces dernières ont l’avantage d’être inodores et ne donnent pas de mauvaise haleine. Ce complément alimentaire est également conçu pour être aussi efficace que le condiment lui-même (5). Utilisé en cure, il aide à perdre du poids et à garder une silhouette affinée. En effet, l’ail noir en gélule maintient un bon niveau de cholestérol et optimise la capacité antioxydante de l’organisme.

C. Quels sont les éventuels contre-indications et dangers de l’ail noir ?

L’ail noir ne présente normalement aucune contre-indication. Toutefois, son usage thérapeutique à des dosages assez élevés est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes. Cela est dû à l’effet anticoagulant de ce condiment. Outre cela, la consommation d’ail noir est contre-indiquée chez les personnes atteintes d’une maladie génétique rare appelée porphyrie. C’est également le cas pour les patients qui subiront une opération chirurgicale.

Toujours à cause des propriétés anticoagulantes de cet ail, il est entièrement déconseillé de le consommer en parallèle avec des médicaments anticoagulants.

Par ailleurs, l’ail noir ne provoque aucun réel effet indésirable sauf un léger effet laxatif.

IV. Recette à base d’ail noir et de miel pour un régime minceur maison

Voici une idée de recette à base d’ail noir pour un régime minceur efficace. Le condiment est mélangé à du miel dans cette préparation pour favoriser la perte du poids. La particularité de cette recette est la combinaison des propriétés antioxydantes de l’ail noir aux vertus détoxifiantes du miel.

Pour la préparation de ce mélange, il faut :

  1. Déposer 135 g d’ail épluché dans un récipient.
  2. Verser ensuite 235 g de miel bio par-dessus pour recouvrir les gousses.
  3. Fermer le récipient et le secouer pendant quelques minutes.
  4. Laisser reposer le mélange pendant deux jours à température ambiante.
  5. Après les deux jours, prendre une cuillère à soupe de la préparation par jour.
  6. Consommer la préparation dans les 30 jours qui suivent.

À savoir que l’ail noir se conserve longtemps. Il est possible de le garder pendant une année en veillant à placer les gousses au frais, à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Conclusion

Allié minceur par excellence, l’ail noir n’a d’intérêt que s’il est consommé dans le cadre d’un mode de vie sain. Il convient de suivre un régime  sain et équilibré, tout en se dépensant dans une activité physique régulière. En plus de favoriser la perte de poids, ce condiment est particulièrement bénéfique pour la santé, notamment pour le système cardiovasculaire et pour le système digestif.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des bienfaits potentiels de l’ail noir. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous prenez d’autres médicaments. »

 

Références

1. Block, E. (2010). The chemistry of garlic and onions. Scientific American, 252(3), 114-119.

2. Gorinstein, S., Leontowicz, H., Leontowicz, M., Krzeminski, R., Gralak, M., & Jastrzebski, Z. (2006). A new insight into bioactivity of garlic (Allium sativum) compounds. Food Chemistry, 104(1), 1-10.

3. Miron, T., Rabinkov, A., Mirelman, D., Wilchek, M., & Weiner, L. (2000). The mode of action of allicin: its ready permeability through phospholipid membranes may contribute to its biological activity. Biochimica et Biophysica Acta (BBA) – Biomembranes, 1463(1), 20-30.

4. Amagase, H., & Milner, J. A. (1993). Impact of various sources of garlic and their constituents on 7,12-dimethylbenz[a]anthracene binding to mammary cell DNA. Carcinogenesis, 14(8), 1627-1631.

5. Liu, L. (2001). Cholesterol-lowering effect of garlic extracts and organosulfur compounds: human and animal studies. The Journal of Nutrition, 131(3), 989S-993S.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter