Lumière sur les décontractants musculaires naturels

valeriane

Sommaire

Les douleurs musculaires provoquées par les contractions ou contractures musculaires peuvent apparaître à n’importe quel moment. En effet, elles sont souvent provoquées par des causes anodines. Dans ces cas, il peut s’avérer essentiel de prendre connaissance de quelques décontractants musculaires naturels pour apaiser la douleur en question. D’ailleurs, vous ferez peut-être des économies, puisque ces solutions se trouvent assez facilement. Quels sont les décontractants musculaires naturels ou quels sont les anti-inflammatoires musculaires naturels ? Découvrez les réponses à ces différentes questions !

Un décontractant musculaire naturel c’est quoi ? 

Comme leur nom l’indique, les décontractants musculaires naturels désignent les divers remèdes naturels élaborés à partir de substances naturelles (1) et permettant une décontraction ou un relâchement des muscles. Les décontractants musculaires naturels sont utilisés en médecine douce pour soulager les inflammations ou douleurs musculaires légères et modérées provoquées par les contractures ou encore les spasmes musculaires. Aussi appelés myorelaxants naturels, ils s’utilisent habituellement pour résoudre ou atténuer les problèmes de courbature, de crampe ou encore de mal de dos. Sinon, il faut savoir que les décontractants musculaires naturels peuvent se présenter sous différentes formes (aliments, plantes, huiles essentielles, etc.) (3). De plus, ils ont, dans certains cas, pour principal avantage de ne présenter aucun effet secondaire, mais cela dépend de chaque individu.

Il faut cependant souligner qu’une certaine nuance existe entre un décontractant musculaire et un anti-inflammatoire musculaire. 

Les contractions ou contractures musculaires provoquant des douleurs musculaires, comme les crampes ou spasmes musculaires, peuvent avoir différentes origines (2). Elles peuvent être provoquées par :

●        Le stress

●        La tension

●        Un effort ou des exercices physiques intenses

●        Une mauvaise posture debout, assise ou même allongée

●        Une déshydratation

●        Un déficit ou un déséquilibre entre les minéraux présents dans l’organisme (magnésium, calcium, potassium, etc.)

●        Un manque d’exercices physiques

●        Ou même un surmenage

Par ailleurs, il est important de préciser que les douleurs musculaires indiquent parfois la présence d’une affection. Il peut par exemple s’agir d’une blessure, d’une infection, d’une inflammation, de troubles de la circulation sanguine ou encore de troubles neurologiques. Ainsi, dans le cas où les douleurs musculaires seraient fréquentes, il est vivement conseillé de se rapprocher d’un professionnel de santé afin de recevoir un traitement adapté. 

Sinon, sachez qu’une contraction ou contracture musculaire désigne un raccourcissement physique de la taille d’un muscle, pouvant parfois créer une déformation, telle qu’une boule visible. 

Plante, tisane ou huile essentielle : quel est le meilleur décontractant musculaire naturel ou le plus efficace sans ordonnance ? 

Comme évoqué plus haut, les décontractants musculaires naturels peuvent se présenter sous plusieurs formes. Les myorelaxants les plus naturels et efficaces disponibles sans ordonnance pour réduire une raideur musculaire ou une tension musculaire peuvent être : 

●        Une alimentation adaptée 

En effet, certains aliments sont capables de décontracter les muscles. C’est par exemple le cas de ceux qui sont riches en magnésium (4). Il faut effectivement savoir que ce minéral est indispensable pour le relâchement des muscles et permet par exemple d’éviter les crampes. Le magnésium est retrouvé dans le cacao (chocolat noir), la banane, les épinards, les lentilles, les amandes, les noix à coque ou encore les graines de citrouille, tournesol, sésame ou chia, les céréales complètes, le pain blanc, etc. Sinon, d’autres aliments, tels que la menthe poivrée, le gingembre, la cerise d’hiver indienne (ashwagandha) ou encore les cerises et les myrtilles peuvent atténuer les contractures musculaires.

●        Des plantes 

Certaines plantes sont également connues pour leur capacité à décontracter les muscles. C’est par exemple le cas pour la valériane qui est réputée pour ses vertus sédatives et relaxantes (5). Il en est de même pour la camomille, qui se révèle un antispasmodique, antinévralgique et un relaxant neuromusculaire assez puissant. L’achillée millefeuille, quant à elle, possède des propriétés anti-inflammatoires en plus de ses vertus décontracturantes. Si cette dernière se prend en teinture mère diluée dans de l’eau, les 2 plantes précédentes peuvent être prises en tisane.

●        Des huiles essentielles

Effectivement, il existe des huiles essentielles capables de décontracter les muscles. Ces dernières peuvent même être élaborées à partir des plantes citées précédemment. Dans la catégorie des huiles essentielles les plus efficaces pour décontracter les muscles figurent entre autres les huiles essentielles de gaulthérie, de romarin à camphre, de menthe poivrée, d’arnica, de capsaïcine ou encore d’eucalyptus citronné. En règle générale, l’utilisation des huiles essentielles pour la décontraction d’un muscle tendu s’effectue à travers un massage. Pour ce faire, elles doivent être mélangées avec une huile végétale.

●        De la chaleur 

La chaleur est utilisée depuis plusieurs siècles pour aider les muscles à se décontracter et se détendre rapidement. Pour ce faire, un bain chaud, une douche chaude ou l’utilisation d’une bouillotte peut faire l’affaire. En outre, sachez que l’alternance du chaud et du froid peut aussi se révéler efficace. En effet, si le chaud détend les muscles et améliore le flux sanguin, le froid procuré par une poche de froid par exemple permet de réduire la douleur, l’inflammation ou même un gonflement à travers les récepteurs de la peau.

D’autres solutions permettent également de décontracter les muscles naturellement, à l’instar du massage trigger points, des exercices physiques doux, des étirements ou encore des séances de relaxation et de méditation. Le repos se révèle aussi un moyen idéal pour décontracter les muscles.

Sinon, sachez également que le bicarbonate de sodium aide à décontracter les muscles. Cela est dû au fait qu’il est capable d’améliorer le flux sanguin à travers les muscles, leur permettant ainsi de bouger plus librement, mais aussi de soulager les tensions. En outre, il réduit également la douleur causée par une contracture ou contraction musculaire. L’avantage avec le bicarbonate de sodium est qu’il peut être appliqué de différentes manières, à savoir par voie topique ou encore par voie orale.

Il faut souligner que les solutions citées précédemment sont plus des décontractants musculaires naturels que des anti-inflammatoires musculaires naturels. Cependant, en décontractant les muscles, ils contribuent aussi à la réduction des inflammations ou douleurs musculaires.

Quel anti-inflammatoire naturel puissant utiliser pour soulager une douleur musculaire causée par une contracture musculaire ? 

Pour soulager les zones douloureuses musculaires légères provoquées par une contracture musculaire, les remèdes anti-inflammatoires musculaires naturels peuvent être la solution la plus adaptée. Comme pour les décontractants musculaires naturels, les anti-inflammatoires musculaires naturels se présentent aussi sous différentes formes. Il s’agit par exemple : 

●        Des aliments

Parmi les aliments anti-inflammatoires naturels efficaces contre les douleurs musculaires se trouvent entre autres le curcuma, les légumineuses, les oléagineux, l’ail, les poissons gras, la cannelle, les myrtilles, ou encore le jus de grenade et le poivre de cayenne. Ces aliments se composent effectivement d’antioxydants qui leur confèrent des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Ils peuvent d’ailleurs être intégrés dans une alimentation quotidienne.

●        Des plantes

Certaines plantes possèdent effectivement des propriétés anti-inflammatoires capables de réduire les douleurs et les inflammations musculaires. C’est par exemple le cas pour la cannelle, l’arnica ou encore le romarin.

●        Des huiles essentielles

Il existe également des huiles essentielles qui aident à atténuer les douleurs musculaires ou inflammations causées par les contractures musculaires. Ces dernières s’appliquent aussi habituellement par massage et se mélangent avec une huile végétale. Les huiles essentielles réputées pour leurs propriétés anti-inflammatoires sont entre autres les huiles essentielles de CBD (également décontractante), d’arnica, de thym, de menthe poivrée, de gaulthérie, de romarin ou encore de lavande aspic.

En ce qui concerne l’huile essentielle d’arnica, elle a pour particularité de faciliter la circulation sanguine sur la zone où elle est appliquée. Elle favorise le transport des nutriments et du sang, ce qui contribue grandement au processus de guérison des lésions musculaires. Cela est notamment dû à la présence de thymol dans cette plante. Sinon, sachez qu’en plus de ses propriétés décontracturantes et anti-inflammatoires, l’huile de CBD (chanvre) est aussi idéale pour la récupération musculaire suite à une activité intense.

Médicament, pommade anti-inflammatoire ou autre produit myorelaxant naturel : comment soulager ou faire relâcher un muscle contracté autrement ?

Présents sur le marché, d’autres produits naturels, ou non, peuvent être désignés comme des décontractants ou des anti-inflammatoires musculaires. Ils se présentent sous forme de comprimés, de pommade, de baumes, de crème ou encore de gels, et sont vendus en pharmacie. Si certains sont élaborés à partir de substances naturelles, pour d’autres, ce n’est pas toujours le cas, puisqu’ils sont mélangés avec d’autres substances. L’utilisation de ces produits nécessite généralement un avis médical.

En outre, il est également possible de prendre des compléments alimentaires conçus à base d’aliments myorelaxants pour décontracter les muscles et soulager les douleurs musculaires. D’ailleurs, il faut souligner que les carences en minéraux électrolytes provoquent également des contractions musculaires. Toutefois, si les contractions ou contractures musculaires ne sont pas causées par une carence, il n’est pas nécessaire de prendre des compléments alimentaires.

Conclusion 

Les décontractants musculaires naturels ne s’utilisent que pour les douleurs musculaires légères et modérées. Ainsi, en cas de douleurs musculaires sévères et même persistantes ou d’inflammations chroniques, il est vivement recommandé de consulter un professionnel de santé. En cas de prescription de médicaments par un médecin, ils ne doivent en aucun cas être remplacés par des décontractants musculaires naturels. 

Références

1. Posadzki, P., Watson, L., & Ernst, E. (2013). Adverse effects of herbal medicines: an overview of systematic reviews. Clinical Medicine, 13(1), 7-12.

2. Allen, D. G., Lamb, G. D., & Westerblad, H. (2008). Skeletal muscle fatigue: cellular mechanisms. Physiological Reviews, 88(1), 287-332.

3. Koulivand, P. H., Khaleghi Ghadiri, M., & Gorji, A. (2013). Lavender and the nervous system. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2013.

4. Nielsen, F. H., & Lukaski, H. C. (2006). Update on the relationship between magnesium and exercise. Magnesium Research, 19(3), 180-189.

5. Bent, S., Padula, A., & Moore, D. (2006). Valerian for sleep: a systematic review and meta-analysis. The American Journal of Medicine, 119(12), 1005-1012.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter