Lumière sur les compléments alimentaires pour la mémoire

complement alimentaire memoire

Sommaire

La mémoire compte parmi les capacités cognitives constamment sollicitées. À cause de cela, mais aussi sous l’effet de différents facteurs, tels que l’âge, le stress, la fatigue, une mauvaise circulation sanguine ou encore la prise de certains médicaments ou produits, elle a naturellement tendance à perdre en efficacité. Les troubles de la mémoire peuvent toucher les personnes âgées comme les plus jeunes. Afin de préserver une bonne mémoire ou encore de prévenir son déclin et la baisse des performances intellectuelles, les compléments alimentaires peuvent être une solution coup de pouce. Découvrez les points essentiels à savoir sur les compléments alimentaires spécial mémoire ! 

Quel rôle jouent les compléments alimentaires dans l’aide pour une bonne mémoire ou pour le cerveau ? 

À n’importe quel moment de la vie d’une personne, son cerveau peut avoir besoin d’un petit coup de pouce afin de préserver ses fonctions cognitives, telles que la mémoire et la concentration. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette nécessité. Ainsi, il est essentiel d’éclaircir les causes des troubles de la mémoire avant d’évoquer les avantages et atouts des compléments alimentaires pouvant y remédier.

Les différentes causes d’une diminution ou d’une altération de la mémoire, mais aussi de la concentration

La concentration et la mémoire sont intimement liées, puisqu’un manque d’attention ne permet pas un bon enregistrement des informations par le cerveau (1). Ainsi, la diminution des capacités mémorielles est notamment due : 

  • Au stress, qui a pour effet d’altérer la façon d’enregistrer les informations lorsqu’il est intense (2)
  • À la fatigue, qui réduit les performances de mémoire et de concentration, notamment en période de manque de repos et de sommeil (3)
  • Aux maladies cérébrales et neurologiques, qui sont connues pour provoquer ou présenter comme signe annonciateur des altérations de la mémoire
  • À un accident ayant provoqué un traumatisme crânien 
  • Aux troubles vasculaires 
  • À une mauvaise oxygénation ou circulation sanguine au niveau du cerveau (4)
  • Aux produits et substances toxiques (médicaments, drogues, alcool, pesticides, ondes magnétiques, etc.)
  • À une carence alimentaire, notamment en cas de manque de magnésium ou encore de vitamine B12 (5)

Ces différentes causes peuvent avoir des effets négatifs sur la mémoire, que ce soit la mémoire à court terme ou encore la mémoire sémantique (à long terme), et la concentration. D’autre part, la mémoire peut aussi être affectée lorsque les fonctions cérébrales sont considérablement sollicitées. C’est par exemple le cas en période de révisions, d’examens ou à cause d’un rythme scolaire ou professionnel intensif. Il ne faut pas non plus oublier que la vieillesse contribue au déclin de la mémoire. Sinon, un manque de stimulation intellectuelle, d’activité physique ou même une mauvaise hygiène de vie peuvent en être les causes.

Les effets des compléments alimentaires sur la perte de mémoire et les performances intellectuelles 

En cas de troubles de la mémoire, la personne affectée peut être sujette à des blancs, des étourderies ou encore un ralentissement du fonctionnement du cerveau. Cela peut aussi se traduire par l’oubli de certains détails, une certaine difficulté à se souvenir de certains évènements dans le temps, une faculté de raisonnement réduite, des prises de décision difficiles ou une mémoire visuelle réduite.

Il faut savoir que le cerveau a besoin d’énergie, d’hydratation et de certaines substances nutritives ou principes actifs spécifiques pour bien fonctionner. Elles sont en général apportées par une alimentation équilibrée, mais ne sont pas toujours présentes en quantité suffisante au quotidien. Les carences sont aussi possibles en dépit d’un régime riche et varié. 

C’est là qu’interviennent les compléments alimentaires destinés à la mémoire (6). Utilisés parallèlement à une alimentation saine et équilibrée, ainsi qu’à une bonne hygiène de vie, ils aident le cerveau à se concentrer et à mémoriser les informations. Autrement dit, les compléments alimentaires dédiés à la mémoire servent surtout à combler les possibles carences en nutriments au niveau du cerveau et ainsi, à préserver la mémoire. D’autre part, ils peuvent aussi réduire les risques de développer des troubles majeurs, tels que la maladie d’Alzheimer, ou contribuer au fonctionnement normal du système nerveux. 

Les compléments alimentaires pour la mémoire ont entre autres pour effet de favoriser les capacités cognitives en permettant aux neurones de se connecter plus facilement entre eux. Ils aident aussi à réduire le stress relatif à un travail intellectuel intensif ou à la fatigue mentale liée aux activités intellectuelles chronophages. En outre, ces compléments alimentaires sont utiles pour prévenir les troubles relatifs au vieillissement cérébral.

Sinon, sachez que certains aliments, tels que les acides gras trans, les glucides (sucres, etc.) et les graisses saturées, sont des substances nutritives qui peuvent nuire au bon fonctionnement du cerveau.

Il est important de préciser que les compléments alimentaires pour la mémoire ne constituent pas un traitement, mais un renfort en cas de troubles mémoriels majeurs. Pour les pertes de mémoire passagères ou pour préserver le cerveau d’éventuels troubles cognitifs, ils peuvent être des alliés de taille.

Quel est le meilleur complément alimentaire naturel ou la meilleure vitamine pour avoir une bonne mémoire et concentration ? 

Les compléments alimentaires pour la mémoire sont variés et leur composition peut être différente. Pour le choix du meilleur complément alimentaire, il convient avant tout d’identifier la problématique à la source de la diminution de la mémoire. En effet, les principes actifs principaux retrouvés dans les compléments alimentaires naturels pour la mémoire possèdent leurs propres particularités. Il est ainsi préférable et conseillé de se référer à un professionnel de santé avant d’en choisir un quelconque destiné à la mémoire. 

Ainsi, les compléments alimentaires pour la mémoire peuvent entre autres être élaborés à base de principes actifs naturels tels que : 

  • Les omégas 3 

Retrouvés dans les poissons gras ou encore l’huile de foie de morue, les omégas 3 participent à la conservation des fonctions normales du cerveau. Ils contribuent effectivement au renforcement de la structure des neurones. 

  • Le magnésium

Le magnésium contribue au fonctionnement approprié du système nerveux et réduit la fatigue intellectuelle. 

  • Le zinc 

Le zinc est un oligo-élément qui intervient dans les fonctions intellectuelles normales.

  • Le fer

 Le fer a pour particularité de favoriser l’acheminement de l’oxygène vers les cellules cérébrales

  • La vitamine C

La vitamine C participe à la conservation des fonctions physiologiques de l’organisme, y compris le cerveau. 

  • Les vitamines B 

Les vitamines B1, B5, B6, B8, B9 ou encore B12 contribuent à la synthèse de l’acétylcholine, un neurotransmetteur. Elles opèrent dans la préservation des fonctions neuronales, cruciales au niveau du processus de mémorisation. 

  • La vitamine D

Une carence en vitamine D peut diminuer les performances cognitives et du même coup, altérer la mémoire.

  • Les glucides

Le cerveau a surtout besoin de glucides pour fonctionner et consomme presque la moitié des apports journaliers. Une carence en glucides affecte ainsi certainement la mémoire. 

  • Le ginseng

En plus d’améliorer la concentration et les fonctions cognitives, le ginseng possède des propriétés tonifiantes idéales en situation de fatigue intellectuelle. 

  • Le Bacopa

Il s’agit d’une plante dont l’actif, également appelé Bacopa, favorise l’apprentissage, ainsi que la mémorisation, et ce, tout en permettant de résister au stress.

  • Le gingko biloba

Le gingko biloba est un arbre dont les feuilles sont dotées de composants ayant pour effets de préserver la mémoire et de stimuler les fonctions cérébrales. 

  • La sauge

La sauge a pour effet de stimuler la mémoire et de prévenir le vieillissement cérébral. Elle permet aussi de prévenir les maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer. 

  • Le lin

Le lin participe à la prévention des troubles cognitifs et préserve le cerveau en le nourrissant et en favorisant la circulation cérébrale.

  • Le thé vert

Le thé vert améliore la mémoire et la concentration. Pour le processus de mémorisation, il a pour particularité de cibler son action au niveau du cortex préfrontal.

  • Le guarana

Le guarana permet entre autres de lutter contre les troubles de la mémoire, de booster la mémoire, mais aussi de se concentrer.

  • Le curcuma

La curcumine retrouvée dans cet aliment contribue à l’amélioration de la mémoire et lutte contre le vieillissement du cerveau. 

D’autres principes actifs ou substances nutritives sont également connus pour avoir des effets bénéfiques sur la mémoire. C’est par exemple le cas pour les huiles essentielles de menthe poivrée ou de romarin à cinéole, la Phosphatidylcholine, la Thiamine, la Pyrroloquinoline Quinone, la Diméthylamino-Ethanol DMAE ou encore le S-Adénosyl-L-Methione SAMe. Il en est de même pour l’Eleuthérocoque, la Créatine ou encore la Caféine et la gelée royale. 

Que ou quoi d’autre prendre ou faire pour préserver sa mémoire et comment l’améliorer, la stimuler, l’augmenter ou la booster ? 

En plus des compléments alimentaires, certains aliments sont connus pour préserver la mémoire ou encore pour la booster. C’est par exemple le cas de l’huile d’olive, la sardine, les œufs, les huitres, les abats, les pois chiches, le germe de blé, l’avoine, les noix, les myrtilles, le raisin, les baies, les bleuets et le chocolat noir. 

Sinon, un bon sommeil, un entraînement intellectuel et des activités physiques régulières ou encore la méditation peuvent aussi aider au bon fonctionnement de la mémoire. Il est par ailleurs recommandé de boire au moins 1 litre et demi d’eau par jour. 

Conclusion

En bref, les compliments alimentaires pour la mémoire servent surtout à stimuler la mémoire et la concentration, à prévenir certaines maladies neurodégénératives, mais aussi à procurer du bien-être. Toutefois, comme cité plus haut, il est conseillé de se référer à un professionnel de santé avant de savoir quel complément alimentaire dédié à la mémoire est adapté. En effet, les problèmes de mémoire peuvent avoir différentes origines.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des bienfaits potentiels des compléments alimentaires. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Les compléments alimentaires ne doivent jamais remplacer un régime alimentaire équilibré et varié. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous prenez d’autres médicaments. » 


Références

1. Arendt, T. (2012). Disturbance of the neural circuitry underlying control of attention and working memory. Journal of Neural Transmission, 119(9), 993-1005.

2. Sapolsky, R. M. (2004). Why zebras don’t get ulcers: The acclaimed guide to stress, stress-related diseases, and coping. Macmillan.

3. Walker, M. P. (2009). The role of sleep in cognition and emotion. Annals of the New York Academy of Sciences, 1156(1), 168-197.

4. Jensen, J. H., & Rosenberg, R. (2015). Role of neurovascular unit disruption in cognitive disorders. The Lancet Neurology, 14(10), 1039-1047.

5. Cherniack, E. P. (2011). Potential applications for alternative medicine to treat obesity in an aging population. Alternative medicine review, 16(1), 45-58.

6. Gomez-Pinilla, F. (2008). Brain foods: the effects of nutrients on brain function. Nature Reviews Neuroscience, 9(7), 568-578.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter