Gélules à base de myrtille : quels sont les bienfaits ?

gelule myrtille

Sommaire

Introduction

Baie bleu violacé au goût sucré et acidulé, la myrtille est originaire d’Europe et d’Amérique du Nord. Elle est récoltée et consommée pour sa saveur, mais également pour ses nombreux bienfaits sur la santé. Elle intègre d’ailleurs un certain nombre de compléments alimentaires. Découvrez toutes les informations à connaître sur la myrtille : propriétés, bienfaits sur la santé ou encore mode de consommation.

I. Myrtille : propriétés et utilisations   

La myrtille est le fruit du myrtillier ou Vaccinium de la famille des Ericaceae, sous-famille des Vaccinioideae (1). Le Vaccinium myrtillus est répandu dans le nord et l’est de l’Europe. Ses fruits sont de petite taille et sa chair noire tache les doigts. Sa couleur profonde est d’ores et déjà un signe de sa richesse en antioxydants. Il se distingue des autres fruits pour sa haute teneur en :

  • Tanins catéchiques à 10% ;
  • Fibres solubles et insolubles à 5% ;
  • Anthocyanes à 0,5 %.

Il renferme également du resvératrol, du ptérostilbène, des caroténoïdes ou encore des proanthocyanidines. La myrtille est également riche en vitamines : vitamine E, vitamine C, vitamine A sous forme de bêta-carotène et vitamines du groupe  B, vitamine K1. Ce fruit contient également des minéraux et des oligo-éléments : fer, potassium, phosphore, iode, manganèse ou encore magnésium.

La baie de myrtille se consomme fraîche, en jus, en confiture ou encore séchée et broyée, puis utilisée dans les compléments alimentaires.

II. Quels sont les effets bénéfiques de la myrtille ?

La myrtille est considérée comme un « superaliment » grâce à ses apports nutritionnels. Ce fruit contribuerait à préserver la santé oculaire, cardiovasculaire, cérébrale et le transit intestinal. La myrtille doit une grande partie de ses bienfaits à l’anthocyanine, un pigment naturel au fort pouvoir antioxydant. Les anthocyanes sont des flavonoïdes présents dans les baies et les fruits rouges.

Toutefois, notez que la myrtille n’est pas un médicament. Ainsi, sa consommation ne se substitue pas à un traitement ou à un diagnostic médical. En cas de problème grave, vous devez consulter un professionnel de la santé. Ce dernier est le seul apte à vous prescrire un traitement adéquat en fonction de votre problème.

A. Bienfaits sur la santé des yeux

Riche en vitamine A, la myrtille est l’alliée de vos yeux. La consommation régulière de ce fruit permet de lutter contre la fatigue oculaire, de prévenir certaines maladies oculaires et de favoriser une bonne vision.

Les bienfaits de la myrtille sur les yeux s’expliqueraient par sa richesse en antioxydants. Ces actifs contribuent à renforcer le réseau sanguin de la rétine et ainsi à ralentir la dégénérescence maculaire.

Pour la petite histoire, les pilotes de chasse britanniques, durant la Seconde Guerre mondiale, consommaient quotidiennement de la confiture de myrtilles pour améliorer leur vision nocturne.

œil
digestion

B. Diarrhée, constipation… Vertus de la myrtille sur les intestins

Grâce à sa teneur en tanins, la myrtille agit comme un antidiarrhéique (2). Les fibres qu’elle contient permettent également d’améliorer le transit intestinal. Par ailleurs, la myrtille contribue à diminuer les spasmes et les douleurs intestinales liées aux colites. Elle est utilisée pour soulager le syndrome du côlon irritable (3).

C. Est-ce que la myrtille est bonne pour l’estomac ?

Les anthocyanosides contenus dans la myrtille améliorent la santé des muqueuses de l’estomac et de l’intestin.

D. Extraits de myrtille : vertus sur la circulation sanguine

Une étude réalisée en 2002 aux États-Unis et publiée dans The Journal of Nutrition a permis de démontrer que les extraits de myrtille contribuent à protéger les veines et les artères des dégâts liés au stress oxydatif. Les extraits de myrtille augmenteraient également l’activité de certaines enzymes antioxydantes. La myrtille aide à renforcer les capillaires, à protéger les parois des vaisseaux et à améliorer leurs fonctions contractiles.

bas contention
cheveux femme

E. Myrtille bio : vertus sur la peau et les cheveux

Riche en vitamine C, la myrtille lutte contre les radicaux libres et aide ainsi à ralentir le vieillissement prématuré des cellules. Outre son action antioxydante, la myrtille contribue également à améliorer la micro-circulation et à soulager les problèmes de peau tels que la couperose et l’eczéma. Grâce à sa teneur en acides de fruits et en polyphénols, elle est l’alliée des peaux ternes et matures. Elle les protège des agressions extérieures tout en leur donnant plus d’éclat.

Riche en antioxydants, notamment en anthocyanines, la myrtille peut aider à améliorer la santé et la croissance des cheveux. Par ailleurs, son action sur la circulation sanguine est également bénéfique pour les cheveux. Une meilleure circulation favorise l’apport en nutriments et en oxygène améliorant ainsi la croissance des cheveux.

F. Action diurétique de la myrtille

La myrtille renferme une grande quantité de flavonoïdes et de tanins aux effets diurétiques. Ces composés contribuent à augmenter la quantité d’urine produite par les reins. En raison de cette action diurétique, la myrtille combat la rétention d’eau et l’hypertension artérielle. Elle contribue également à prévenir les infections urinaires.

III. Est-ce bon de manger des myrtilles tous les jours ?

La consommation quotidienne de myrtilles est recommandée pour profiter de ses nombreux bienfaits. La myrtille peut être prise de différentes façons :

  • Les fruits frais : en portion de 140 g, 3 fois par semaine au minimum. Il est recommandé de consommer des fruits issus de l’agriculture biologique. Les baies de myrtille se dégustent en été. Les baies se consomment telles quelles ou ajoutées dans diverses préparations (cake, muffin, tarte…).
  • En infusion : une cuillerée à soupe de myrtilles séchées à infuser dans 50 cl d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 20 minutes, à boire dans la journée, toutes les 3 ou 4 heures.
  • En extrait : la dose journalière de la myrtille est de 350 à 600 mg par jour. Les suppléments peuvent se présenter sous forme de gélules ou de poudre. La poudre de myrtille se mélange facilement avec les boissons (smoothie, thé, jus…), le yaourt… Les gélules sont une alternative pour profiter des bienfaits de la myrtille, mais elles vous privent de la saveur de ce fruit. Toutefois, cette solution permet un dosage plus précis.

IV. Les atouts nutritionnels de la myrtille

La myrtille sauvage ne renferme que 6 % de sucre tandis que la myrtille cultivée en comporte environ 10 %. 125 g de myrtilles apportent ainsi environ 13 g de sucre, soit l’équivalent d’un peu plus de 2 morceaux de sucre. Les fibres et les acides organiques présents dans la myrtille limitent la digestion et l’assimilation des sucres. Les personnes sujettes au diabète peuvent ainsi consommer modérément de la myrtille sans risquer un pic de glycémie.

Concernant les fibres, la myrtille cultivée en contient 2,4 % tandis que la myrtille sauvage contient jusqu’à 5 %. Que les baies soient sauvages ou cultivées, 75 % des fibres qu’elles contiennent sont insolubles et 25 % sont des fibres solubles. Ces dernières ont une action coupe-faim tout en contribuant à modérer l’index glycémique des repas.

La myrtille est aussi un fruit riche en vitamine K, qui est essentiel à la santé des os et à la coagulation du sang. Elle est également concentrée en vitamine C, indispensable au système immunitaire. Les baies de myrtille renferment également de la vitamine E et des vitamines du groupe B.

Comme mentionné plus haut, la myrtille est une excellente source de minéraux et d’oligo-éléments : potassium, calcium, magnésiumzinc, fer…

 V. Myrtille : effets secondaires et contre-indications

La myrtille peut être consommée quotidiennement. Toutefois, une trop grande quantité de baies peut causer des troubles intestinaux.

Les extraits de myrtille sont contre-indiqués chez les personnes sous anticoagulants.

Les naturopathes recommandent

myrtille premium complement alimentaire

Myrtille premium

Gélule pour la vision et la fatigue oculaire

Efficacité prouvée scientifiquement

91% des clients recommandent ce produit

100x plus concentré en anthocyanosides

VI. Les compléments alimentaires à base de myrtille

La prise de compléments alimentaires est une excellente manière de profiter des bienfaits de la myrtille. Si la consommation en quantité suffisante de baies fraîches permet de profiter des bienfaits de ce fruit, il n’est pas toujours possible d’en trouver toute l’année.

Par ailleurs, les compléments alimentaires renferment généralement plusieurs actifs agissant en synergie. Le Laboratoire NaturAvignon propose un complément alimentaire à base de myrtille associée à de la vitamine B2 afin de préserver la vision et lutter contre la fatigue visuelle. Ce supplément est fabriqué à partir de baies de myrtilles sauvages récoltées à la main.

Le complément alimentaire Myrtille Premium de NaturAvignon est conçu pour prévenir les signes de fatigue visuelle, améliorant ainsi le bien-être au quotidien (conduite de nuit, travail prolongé devant un écran…).

Les pigments anthocyaniques contenus dans les baies de myrtille agissent sur la rétine, facilitant notamment l’adaptation de la vision à une faible luminosité. De son côté, la vitamine B2 aide à préserver la transparence du cristallin, limitant ainsi la sensibilité des yeux à la lumière vive.

Conclusion

La myrtille est un fruit aux multiples bienfaits sur la santé, notamment grâce à sa teneur en anthocyanines, mais également aux autres composants tels que les vitamines et les minéraux. Elle est utilisée pour préserver et améliorer la vision, renforcer le système immunitaire, lutter contre les infections urinaires ou encore améliorer la circulation sanguine. Profitez ainsi des vertus de ce fruit sur votre santé en consommant des baies fraîches dès juillet. Les compléments alimentaires sont pratiques pour profiter de ses bienfaits toute l’année.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des bienfaits potentiels de la myrtille. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Les compléments alimentaires à base de myrtille ne doivent jamais remplacer un régime alimentaire équilibré et varié. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales particulières ou si vous prenez d’autres médicaments. »

Références

1. Jovanović, A. A., Đorđević, B. I., Zdunić, G. M., Pljevljakušić, D. S., & Šavikin, K. P. (2011). Ethnobotanical study on traditional uses of wild medicinal plants in Prokletije Mountains (Montenegro). Journal of Ethnopharmacology, 133(1), 97-107.

2. Tang, L., Paonessa, J. D., Zhang, Y., Ambrosone, C. B., McCann, S. E., & Morrison, C. D. (2015). Total isothiocyanate yield from raw cruciferous vegetables commonly consumed in the United States. Journal of Functional Foods, 16, 334-340.

3. Wang, Y., Zhao, L., Lu, F., Yang, X., Deng, X., & Yang, X. (2017). The effects of flavonoids on cardiovascular diseases: A review. International Journal of Molecular Sciences, 18(11), 2583.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter