Les bienfaits de l’huile de pépins de courge sur la prostate

huile pepin courge

Sommaire

Traditionnellement utilisée comme vermifuge par les peuples natifs d’Amérique, l’huile de pépins de courge est réputée pour ses multiples bienfaits. Elle est désormais préconisée pour lutter contre certains troubles urinaires et prostatiques.

L’huile de pépins de courge

La courge (Cucurbita pepo) fait partie de la famille des Cucurbitaceae. Cette appellation regroupe plusieurs sous-espèces variables en fonction de la couleur des fruits, notamment la courgette et la citrouille.

Origine

Les courges viennent d’Amérique selon le résultat des fouilles archéologiques, mais elles se cultivent aussi de nos jours en Asie et en Europe (1). La variété Cucurbita pepo est particulièrement prisée en médecine pour son huile présentant de nombreux bienfaits, entre autres, pour le bon fonctionnement de la prostate et la santé de l’appareil reproducteur masculin.

Composition

La composition de l’huile de pépins de courge bio (issue de l’agriculture biologique) varie en fonction des conditions de production (2). Une huile de bonne qualité est obtenue par pression à froid. L’huile de graines de courge contient en grande partie des acides gras :

  • Acides gras polyinsaturés : 47 à 55 % acide linoléique (oméga-6)
  • Acides gras monoinsaturés : 25 à 19 % acide oléique (oméga-9)
  • Acides gras saturés : 13 % acide palmitique et 8 % acide stéarique
  • Elle renferme également d’autres principes actifs :
  • Des phytostérols
  • Des caroténoïdes (bêta-carotène et lutéine)
  • Des vitamines, notamment de la vitamine E 
  • Des oligo-éléments, dont du zinc

Modes d’utilisation

L’huile de pépins de courge s’utilise en onction, en massage ou en application locale (3). Elle peut être associée à des huiles essentielles pour diversifier les bienfaits. Afin de soulager les troubles urinaires, cette huile peut être combinée à la cranberry.

Cure : quand prendre de l’huile de pépins de courge ?

Commercialisée sous forme de capsules comme complément alimentaire, cette huile est aussi utilisée pour parfumer ou assaisonner les plats. Concernant les conseils d’utilisation, il est préconisé de prendre le nombre indiqué sur la boite, le dosage variant d’un laboratoire à un autre . L’huile de graines de courge peut également être consommée comme huile culinaire. 

Conseils bien être

L’huile de pépins de courge s’utilise uniquement crue comme huile d’assaisonnement pour des salades ou des légumes grillés. Elle entre également dans la formulation de certains compléments alimentaires destinés au confort de la prostate. Il convient de souligner que la consommation d’huiles végétales doit être raisonnée. Il ne faut pas dépasser la dose journalière recommandée. Un avis médical est toujours recommandé en cas de doute sur la posologie.

Avis et précautions d’emploi

Bien que l’huile de pépins de courge soit bien tolérée par l’organisme, il est judicieux d’obtenir l’avis de votre médecin avant de vous lancer dans ce type de cure, surtout si vous êtes sous traitement médicamenteux.

Quels sont les troubles prostatiques ?

La prostatite et l’adénome de la prostate sont les troubles qui touchent le plus souvent cette glande.

La prostatite

La prostatite est une inflammation de la prostate associée à un gonflement. La cause est souvent bactérienne : la bactérie E. Coli dans plus de 80 % des cas. Elle se manifeste par de la fièvre et des frissons, des brûlures à la miction, des envies fréquentes d’uriner, et des douleurs dans la zone située entre le scrotum et l’anus. L’érection ou l’éjaculation peut s’avérer aussi difficile ou douloureuse.

L’hyperplasie de la prostate 

L’hyperplasie bénigne de la prostate ou adénome de la prostate touche la plupart des hommes après 50 ans. La glande prend du volume, entraînant souvent des gênes urinaires légères, modérées ou sévères :

  • Des troubles urinaires (difficultés à uriner ou à vider la vessie, faible force du jet…) ;
  • Des envies fréquentes et urgentes d’uriner ;
  • Des douleurs à la miction

 

 

Est-ce que le complément alimentaire huile de pépins de courge est bon pour la santé de la prostate ?

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaît les bienfaits de l’huile de pépins de courge sur l’hypertrophie ou hyperplasie bénigne de la prostate (HPB) (5). Par ailleurs, elle serait capable de réduire le taux de PSA dans le sang.

Comment agit l’huile de pépins de courge en cas d’hypertrophie bénigne de la prostate ?

Cette pathologie fréquente chez les hommes âgés résulte d’une augmentation de volume de la prostate. Cette glande vient alors se presser contre la vessie, entraînant des gênes urinaires ou des troubles de la miction, notamment des infections, des envies fréquentes d’uriner ou une sensation de vidange incomplète.

En premier lieu, l’huile de pépins de courge s’avère bénéfique pour le fonctionnement de la prostate du fait de sa richesse en phytostérols : les delta-7-stérols (4). Ces stérols naturellement présents dans la membrane cellulaire de la courge interagissent avec la dihydrotestostérone (DHT), le médiateur androgénique principal impliqué dans l’augmentation de volume de la prostate. Cela s’explique par le fait que les phytostérols et la DHT présentent une structure chimique. De ce fait, la DHT est moins assimilée par l’organisme. En second lieu, l’huile de graines de courge serait capable d’inhiber l’enzyme responsable de la production de DHT à partir de testostérone : la 5-alpha-réductase ou alpha bloquant. Par conséquent, il en résulte une diminution du taux de DHT dans la glande prostatique.

Quels sont les autres bienfaits de l’huile de pépins de courge bio sur la prostate ?

L’antigène prostatique spécifique (PSA) est une protéine synthétisée exclusivement par la glande prostatique. Elle sert à lubrifier le sperme pour faciliter le déplacement des spermatozoïdes. Le taux de PSA dans le sang est un indicateur en cas de cancer de la prostate, mais aussi en cas d’hyperplasie bénigne de la prostate et de prostatite. Divers examens sont donc nécessaires pour déterminer la raison de l’augmentation du taux de PSA dans le sang. Il est possible d’utiliser l’huile de pépins de courge associée à l’huile de palmier nain. Si le taux de PSA diminue, cela confirmerait une HBP ou une prostatite.

L’huile de graines de courge aiderait aussi à lutter contre les troubles fonctionnels sexuels comme l’insuffisance spermatique ou encore les problèmes érectiles ou éjaculatoires.

Comment utiliser l’huile de graines de courge pour profiter de son action bénéfique sur la prostate ?

Afin de bénéficier des propriétés de l’huile de graines de courge sur l’hypertrophie bénigne de la prostate, il faut la consommer en complément alimentaire, à raison de 1 à 2 cuillères à soupe par jour durant 12 mois (6). Cette huile a un goût de noisette qui vient relever les saveurs de salades. Il ne faut pas la chauffer, car elle est thermosensible. La chaleur détruirait ses propriétés nutritionnelles. La cure d’huile de pépins de courge ne doit pas se faire sans un avis médical, surtout pour éviter les interactions médicamenteuses.

Existe-t-il des effets indésirables à la consommation de capsules d’huile de citrouille ?

La consommation d’huile de graines de courge ne présente aucune contre-indication. Des troubles gastro-intestinaux sont les seuls effets secondaires susceptibles de survenir en cas d’ingestion à très forte dose (7), à raison de plusieurs grammes par jour. Les nausées et les diarrhées rencontrées par certaines personnes sont sûrement liées aux propriétés laxatives de l’huile.

L’huile de pépin de courge est-elle aussi bénéfique pour la santé du système urinaire des femmes ?

En plus d’être efficace dans la prise en charge de l’hyperplasie bénigne de la prostate, l’huile de graines de courge procure de nombreux bienfaits sur le système urinaire féminin (8). Elle serait capable de réduire les symptômes de l’hyperactivité vésicale ou d’atténuer les problèmes d’incontinence grâce à la présence des phytostérols (aénastérol et spinastérol). Ces composés naturellement présents dans les graines présentent à la fois une action relaxante et tonifiante sur la vessie et le sphincter, permettant ainsi de réduire la fréquence des mictions. 

Conclusion

En somme, l’huile de pépins de courge présente de nombreuses propriétés bénéfiques sur la santé de la prostate et sur le fonctionnement de l’appareil urinaire du fait de sa richesse en phytostérols. Cette huile consommée en complément alimentaire (capsule) aide, entre autres, à prévenir et à soulager les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). Bien que le mécanisme d’action de l’huile de graines de courge dans le traitement de l’adénome de la prostate ne soit pas encore expliqué, il se peut qu’il inhibe la 5 alpha-réductase qui intervient dans le dérèglement de celle-ci. Les études menées à ce jour sur l’huile de graines de courge n’ont montré aucun effet secondaire. Généralement bien tolérée, cette huile peut néanmoins causer de légers troubles gastriques.

« Cet article est destiné à informer sur les bienfaits potentiels de l’huile de pépins de courge sur la prostate. Ces informations n’ont en aucun cas pour vocation à se substituer aux recommandations et préconisations des professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Il est recommandé de consulter votre médecin avant d’entreprendre une cure de compléments alimentaires, surtout si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous êtes déjà sous médication. »

 

Références

1. Cucurbita pepo: An Overview of Its Botany, Ecology, Genetics, and Ethnobotany.

2. Composition and biological activities of pumpkin polysaccharides.

3. The use of pumpkin seed extract in the management of nocturia due to benign prostatic hyperplasia

4. Pumpkin Seed Oil and Phytosterol-F Can Block Testosterone/Prazosin-Induced Prostate Growth in Rats.

5. The effects of pumpkin oil on the level of free radical scavengers in patients with benign prostatic hyperplasia.

6. Pumpkin Seed Oil: Composition and Applications. 

7. Clinical and physiological perspectives of β-sitosterol: An overview.

8. Effects of pumpkin seed oil and saw palmetto oil in Korean men with symptomatic benign prostatic hyperplasia.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter