Quels sont les bienfaits du saw palmetto ?

saw palmetto

Cet article a été rédigé et vérifié par un naturopathe certifié.

Cette démarche vise à garantir l’exactitude et la pertinence des informations données, afin que nos lecteurs bénéficient de l’expertise chevronnée de véritables professionnels de santé.

Sommaire

Le saw palmetto, également appelé palmier nain ou chou palmiste, est un petit palmier originaire du sud-est des États-Unis. Il est surtout connu pour ses baies qui renferment des phytostérols, des substances aux vertus insoupçonnées. Cette variété de palmier qui apprécie les sols secs contient également des acides gras qui auraient des effets positifs sur la prostate.

Quels sont les bienfaits du saw palmetto ? Comment agit-il et comment l’utiliser ?

Tout savoir sur le palmier nain

Le palmier nain ou saw palmetto est un petit palmier dont la hauteur ne dépasse pas les trois mètres. Il est retrouvé dans le Sud-est américain, notamment en Floride, ainsi qu’au Mexique et en Colombie. Les bienfaits de ses baies ont été découverts par les Amérindiens qui les consommaient pour prévenir certains troubles urinaires chez les hommes (1). En effet, le chou palmiste fait partie des plantes les plus utilisées dans la médecine traditionnelle amérindienne.

La pulpe du fruit du saw palmetto était autrefois utilisée par les Amérindiens de la Floride en raison de ses propriétés aphrodisiaques. Elle leur permettait également de soulager l’hyperplasie de la prostate ainsi que les problèmes mammaires des femmes.

Devenue populaire en Europe, cette plante médicinale est essentiellement utilisée comme remède de première ligne de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Elle est introduite en Amérique dans les années 90 dans les magasins de produits naturels.

Un extrait de saw palmetto renferme les principes actifs (2) suivants :

  • Des phytostérols tels que le campestérol et le stigmastérol ;
  • Des acides gras, dont l’acide oléique, laurique, palmitique, linoléique et myristique ;
  • Des alcools aliphatiques.

Le palmier nain est généralement associé à d’autres plantes en cas de symptômes liés aux troubles de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Parmi celles-ci figurent l’ortie, les graines de courge et le prunier africain.

D’autres usages thérapeutiques pour le saw palmetto ont été proposés : augmentation du volume des seins chez les femmes, remède pour prévenir l’alopécie masculine…

Quels sont les bienfaits des fruits du saw palmetto ?

Le palmier nain, notamment les extraits de leurs baies, est particulièrement apprécié en phytothérapie. Cet arbre de croissance lente possède de nombreuses vertus en raison de la présence de principes actifs qui agissent sur le développement des cellules cancéreuses. Il tient également un rôle essentiel dans la prévention des symptômes de l’hyperplasie prostatique chez l’homme.

Voici les principaux effets bénéfiques de cette plante médicinale qui renferme des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques ou encore antispasmodiques.

Saw palmetto, un meilleur confort urinaire chez l’homme et la femme

L’Organisation mondiale de la santé ainsi que la Commission E reconnaissent l’usage du saw palmetto pour soulager les troubles urinaires du bas appareil ou TUBA. Ces derniers se manifestent sous forme de mictions fréquentes nocturnes accompagnées de douleurs avec un flux d’urine faible. L’efficacité de cette plante a été démontrée par plusieurs études cliniques menées sur des personnes souffrant de ces troubles (3). Ces dernières ont conclu que la consommation d’extraits de palmier nain pendant 12 à 24 semaines aide à soulager les symptômes liés à ces troubles des voies urinaires. Ces derniers peuvent être associés ou non à une hyperplasie prostatique bénigne. Cette efficacité est surtout due aux propriétés anti-inflammatoires du saw palmetto.

Outre cela, les extraits de palmier nain réduiraient considérablement le nombre de mictions nocturnes ou nycturie. Ce symptôme nuit énormément à la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Saw palmetto, une solution pour lutter contre la perte de cheveux

Le palmier nain se révèle efficace pour prévenir la chute de cheveux appelée alopécie androgénique. Celle-ci est provoquée par l’action de la testostérone qui se transforme en DHT sous l’effet de l’enzyme 5-α-réductase. De par ses principes actifs, ce petit arbre stoppe l’action de cette enzyme et atténue la chute de cheveux. Selon une étude, une prise quotidienne pendant deux ans de 320 mg de saw palmetto chez 50 personnes a induit à une réduction de l’alopécie androgénique (4). Les résultats étaient concluants puisque le palmier nain a effectivement amélioré la croissance des cheveux.

Saw palmetto, le meilleur allié de la testostérone

Les composés actifs du palmier nain ont la capacité d’inhiber l’enzyme 5-α-réductase qui devient de la testostérone en DHT. La réduction de cette conversion influerait sur l’augmentation des niveaux de testostérone. Une étude a conclu que les niveaux de testostérone ont augmenté après l’administration de 320 mg de saw palmetto pendant trois mois (5).

De nombreux chercheurs ont soulevé l’hypothèse selon laquelle le saw palmetto pourrait aider à prévenir le risque de cancer de la prostate. En effet, une étude a démontré que l’extrait de cette plante augmenterait la production de la protéine p53 qui est considérée comme anti-oncogène. D’autant plus que l’inhibition de l’enzyme 5-α-réductase agirait sur la croissance des cellules cancéreuses de la prostate.

Saw palmetto, un soin naturel pour la peau

Cette plante native d’Amérique centrale est connue pour ses nombreuses vertus. Obtenu à partir de ses fruits et de sa tige, l’extrait du saw palmetto a la capacité d’inhiber l’enzyme 5 alpha-réductase. Cette propriété le rend particulièrement apprécié en cosmétique. D’autant plus que cette variété de palmier possède des propriétés séborégulatrices qui en font un excellent ingrédient pour les soins de la peau.

Le palmier nain aide également à retenir l’eau sur la peau grâce à sa richesse en sucre et en polysaccharides à la masse moléculaire élevée. Il agit comme agent hydratant et protecteur.

Comment agit le palmier nain sur la prostate ?

Le mécanisme d’action du palmier de Floride n’est pas réellement connu. Toutefois, plusieurs études et analyses ont démontré qu’il serait plus efficace qu’un placebo pour aider à prévenir les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate ou HBP. Plus fréquente que le cancer de la prostate, la HBP n’est pas forcément cancéreuse.

Il est important de rappeler que la prostate a tendance à grossir avec l’âge. Or, cette croissance de la prostate fait partie des principales causes du cancer de la prostate (6). Selon le National Institue of Health, plus de 80 % des hommes âgés de 50 à 60 ans souffrent de cette pathologie. La dihydrotestostérone ou DHT, une substance dérivée de la testostérone en est la cause.

Les extraits de saw palmetto auraient la capacité de prévenir l’hypertrophie de la prostate en évitant la transformation de la testostérone en DHT. À rappeler que la DHT est l’hormone principale qui permet à la prostate de se développer. De ce fait, le palmier nain aide à conserver un taux élevé de la testostérone qui est particulièrement bénéfique pour la poussée du cheveu.

Ainsi, le palmier nain aide à améliorer les symptômes de l’hyperplasie prostatique.

Comment utiliser le saw palmetto ?

Le saw palmetto est aujourd’hui proposé sous différentes formes : infusion, poudre ou extrait liquide. Il convient de l’utiliser correctement pour bénéficier de résultats probants tout en prévenant les effets secondaires.

Saw palmetto : l’utiliser seul ou combiné ?

Le palmier nain peut être associé à d’autres plantes pour renforcer son efficacité. Le mélange saw palmetto et racines d’ortie est le plus apprécié puisque ce dernier possède également des effets bénéfiques sur les troubles urinaires. Des études réalisées en 1995 sur 2 080 patients traités avec un extrait de palmier nain et d’ortie ont fourni d’excellents résultats.

Une combinaison de saw palmetto et de pépins de courge s’avère également intéressante en cas de symptômes liés à des troubles urinaires associés ou non à l’hyperplasie prostatique.

Posologie du saw palmetto

Avant tout, il est essentiel de noter que l’avis d’un médecin est indispensable en cas de symptômes d’hypertrophie bénigne de la prostate avant toute supplémentation en extrait de palmier nain. Ce dernier recommandera la posologie précise suivant la pathologie à soulager avec l’extrait de saw palmetto.

Toutefois, le dosage utilisé pendant tous les essais cliniques effectués pour évaluer les effets bénéfiques du palmier nain varie de 160 à 320 mg par jour.

Saw palmetto : dangers et effets secondaires

Le saw palmetto est généralement bien toléré et ne présente pas d’effet indésirable notable. Seuls quelques cas de troubles gastro-intestinaux et des maux de tête ont été rapportés.

Toutefois, le palmier nain ne doit pas être pris par les femmes enceintes et allaitantes. Pour éviter tout risque d’effet secondaire, il est également contre-indiqué aux personnes qui suivent un traitement bloqueur de DHT ou un traitement anticoagulant. De même, il est contre-indiqué de prendre des extraits de saw palmetto avant une opération chirurgicale.

Quand dois-je prendre le saw palmetto ?

Il est important de noter que l’effet des extraits de saw palmetto peut être observé après quatre à six semaines. À savoir que ces derniers peuvent être consommés tous les jours. Les dosages précis ainsi que la fréquence d’utilisation varient en fonction des cas.

Conclusion

Pour résumer, les effets bénéfiques du saw palmetto sur la santé sont indéniables. Soulagement des symptômes des troubles urinaires, prévention de la chute de cheveux ou de l’hyperplasie bénigne de la prostate, les bienfaits de cette plante native du sud-est américain sont nombreux. Le palmier nain aiderait à soigner les crises de toux et l’insomnie en raison de son action sédative. Il s’utilise désormais en infusion ou version complément alimentaire.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des bienfaits potentiels du paw palmetto. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils d’un professionnel de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous prenez d’autres médicaments. »

 

Références

1. Saw Palmetto: A Literature Review. Blumenthal, M. (1998).

2. Saw Palmetto (Serenoa repens): An Overview of the Published Literature. Wilt, T.J. et al. (1999).

3. Serenoa repens for benign prostatic hyperplasia. Wilt, T.J. et al. (2000).

4. A randomized, double-blind, placebo-controlled trial to determine the effectiveness of botanically derived inhibitors of 5-alpha-reductase in the treatment of androgenetic alopecia. Prager, N. et al. (2002).

5. A preliminary investigation of the enzymatic inhibition of 5alpha-reduction and growth of prostatic carcinoma cell line LNCap-FGC by natural astaxanthin and Saw Palmetto lipid extract in vitro. Mo, H. et al. (2010).

6. Serenoa repens (saw palmetto) in androgenic alopecia: an effective phytotherapy. Rossi, A. et al. (2011).

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter