Tout savoir sur l’huile de pépins de courge

huile pepin courge

Sommaire

L’huile de pépins de courge, aussi appelée huile de graines de courge, possède des propriétés reconnues sur la santé. D’ailleurs, elle est désormais employée dans plusieurs domaines, tels que le monde de la cosmétique. Qu’est-ce que l’huile de pépins de courges ou encore, quels sont ses différents bienfaits ? Découvrez les points essentiels à savoir sur ce produit.

I. Qu’est-ce que l’huile extraite de pépins ou graines de courge et comment la faire ? 

Comme son nom l’indique, l’huile végétale de pépins de courge est extraite des graines de courge, dont le nom botanique est Cucurbita pepo L. Il faut savoir que le terme “courge” englobe notamment les légumes ou fruits tels que les citrouilles, potirons, courgettes ou encore pâtissons de la famille des Cucurbitacées. 

En ce qui concerne l’extraction de l’huile végétale de pépins de courge bio, elle consiste à presser à froid (première pression à froid) les graines de courges sèches. De ce fait, il s’agit d’une extraction par pression mécanique à froid, et ce, sans utiliser de solvant ni d’intrant chimique. Il est d’ailleurs recommandé d’opter pour une huile végétale de pépins de courge bio recueillie par première pression à froid pour sa qualité. Pour lui permettre de conserver ses qualités et pour augmenter sa stabilité, l’huile végétale de pépins de courge bio doit être conservée dans un contenant opaque et hermétique, à l’abri de la chaleur, de la lumière et surtout de l’oxydation. 

L’huile de pépins de courge de qualité issue d’une première pression à froid présente une couleur marron brun, une odeur et un goût légers rappelant ceux de la courge. Sa texture est épaisse au toucher. Cependant, ses caractéristiques peuvent varier selon les conditions de production de la courge (zone géographique, ensoleillement, etc.). Ainsi, il est aussi possible de retrouver des huiles de pépins de courge de couleur jaune à vert pâle ou foncé avec des reflets ocre ou rouges, avec une note de noisette au niveau du goût ou encore une texture sèche au toucher.

II. Diabète, chute de cheveux ou prostate et confort urinaire : quels sont les bienfaits et vertus de l’huile de pépins de courge bio ? 

La courge est cultivée depuis des millénaires (8 000 à 10 000 ans), notamment en Amérique centrale et du Sud, et compte parmi les plus anciennes plantes de culture. En ce qui concerne les graines ou pépins de courge bio, elles ont été initialement utilisées comme vermifuge, notamment contre le ténia ou vers solitaire. L’huile de pépins de courge, quant à elle, n’est utilisée que depuis quelques siècles.

L’huile de pépins de courge se compose notamment de :

  • Acides gras polyinsaturés : jusqu’à 65 % d’acide linoléique (oméga 6) et jusqu’à 3 % d’acide linolénique (oméga 3) (1)
  • Acides gras mono-insaturés : jusqu’à 47 % d’acide oléique (oméga 9)
  • Acides gras saturés : jusqu’à 16 % d’acide palmitique et jusqu’à 8 % d’acide stéarique
  • Acides aminés (cucurbitine, citrulline, éthylasparagine, GABA)
  • Oligoéléments et minéraux (magnésium, zinc, sélénium, calcium, cuivre, manganèse, fer, phosphore, etc.)
  • Phytostérols ou stérols végétaux
  • Polyphénols 
  • Tocophérols
  • Vitamines (vitamines A, E, B2 et B3)
  • Caroténoïdes (lutéine, bêta-carotène, zéaxanthine)
  • Protéines (globuline, albumine) 
  • Alcools (polyalcool, cucurbitol, myo-inositol) 
  • Sucres
  • etc.

Ainsi, l’huile de pépins de courge possède les propriétés principales suivantes pour l’organisme (2) : 

  • Vermifuge
  • Antioxydante
  • Anti-inflammatoire
  • Cardioprotectrice
  • Diurétique
  • Antihypertenseur

Dans ce sens, elle peut être indiquée entre autres pour les troubles digestifs, le diabète, l’athérosclérose ou encore les douleurs inflammatoires. Il en est de même pour les troubles de la prostate, tels que l’hypertrophie bénigne de la prostate, les troubles urinaires comme les symptômes relatifs à la vessie hyperactive, l’inconfort urinaire ou encore l’impuissance. 

Sinon, l’huile de pépins de courge se révèle aussi idéale pour la peau et les cheveux, notamment grâce aux propriétés suivantes : 

  • Nourrissante
  • Revitalisante
  • Tonifiante
  • Fortifiante
  • Émolliente
  • Hydratante
  • Cicatrisante 
  • Protectrice
  • Stimulante
  • Apaisante
  • Adoucissante
  • Anti-radicalaire
  • Anti-âge 

Dans cette optique, elle peut s’avérer utile pour nourrir une peau mature, terne, sèche, abîmée, tiraillée ou fatiguée. Elle s’applique aussi sur les plaies et cicatrices, les rides et ridules, l’eczéma, les aphtes ou encore les lèvres gercées et les gencives endolories. Il en est de même pour les cheveux ternes ou mous, abîmés, cassants, fatigués et secs. Cette huile est aussi capable de soigner les pointes fourchues, la chute de cheveux ou encore l’alopécie.

III. Est-ce que l’huile de pépins de courge est bonne pour la prostate ?

Il faut savoir que l’huile de pépins de courge constitue un traitement naturel ou encore préventif contre l’HBP ou hypertrophie bénigne de la prostate (3). D’autre part, elle permet également un bon fonctionnement du système urinaire. En effet, les phytostérols qu’elle contient présentent une structure semblable aux hormones stéroïdiennes générées par la prostate. Par ailleurs, sa forte concentration en vitamines, mais aussi en caroténoïdes, procure des vertus antioxydantes au niveau de la prostate, ce qui a pour effet de retarder le vieillissement de ce dernier. Sinon, l’huile de pépins de courge est aussi reconnue pour procurer un meilleur confort urinaire en cas de gênes urinaires.

Pour résumer, cette huile peut contribuer à l’amélioration de la qualité de vie en cas de troubles de la prostate (4). Selon certaines études, elle réduirait l’IPSS ou International Prostate Symptom Score et le taux de dihydrotestostérone au sein du tissu prostatique. Il en est de même pour le PSA, un antigène spécifique de la prostate, qui est fréquemment associé à une pathologie de la prostate.

En outre, l’huile de pépins de courge a aussi la capacité d’aider au traitement des troubles urinaires chez la femme.

IV. Utilisation : comment utiliser ou consommer l’huile de pépins ou de graines de courge ? 

En règle générale, l’huile de pépins de courge s’utilise de 2 manières, à savoir l’application cutanée et l’absorption par voie orale.

En ce qui concerne l’application cutanée, elle concerne surtout le côté cosmétique de son utilisation. Cette application peut se faire par un massage, une onction ou encore une application locale. En fonction des cas, l’huile de pépins de courge est associée à d’autres types d’huile pour une application cutanée. Il peut par exemple s’agir d’une combinaison avec d’autres huiles végétales, telles que l’huile d’avocat, de jojoba ou d’argousier, ou encore avec des huiles essentielles comme l’huile essentielle de sauge sclarée ou de pamplemousse, etc.

Par voie orale, l’huile de pépins de courge doit exclusivement être utilisée crue. Elle est par exemple employée comme huile d’assaisonnement pour les salades et autres plats divers. En règle générale, une cuillère à soupe d’huile de pépins de courge par jour est suffisante. Sinon, elle peut parfois entrer dans la composition ou la formule de certains compléments alimentaires. Il est important de souligner que l’huile de pépins de courge doit uniquement être utilisée crue, puisqu’elle affiche une mauvaise résistance à la cuisson et est particulièrement sensible à la chaleur. 

Dans tous les cas, notamment en ce qui concerne la consommation de l’huile de pépins de courge crue, celle-ci doit être faite de manière mesurée. En effet, les huiles végétales représentent un apport en lipides considérable. Il est d’ailleurs recommandé de diversifier le type d’huile végétale utilisé afin de varier les apports nutritionnels. Ainsi, il s’avère préférable et judicieux de se référer à un professionnel de santé concernant la posologie ou encore le mode d’utilisation d’une huile de pépins de courge. 

D’autre part, il est aussi important de souligner que si l’huile de pépins de courge est en général parfaitement tolérée par l’organisme, son utilisation requiert également l’avis d’un professionnel, notamment pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants.

V. Quand prendre de l’huile de pépins de courge en bouteille ou encore en gélules ? 

Comme évoqué précédemment, notamment lorsque l’huile de pépins de courge est prise dans le cadre du traitement d’un trouble spécifique, il est vivement conseillé de consulter un professionnel de santé concernant la dose idéale ainsi que la fréquence et la durée pour sa consommation. 

Il en est de même dans le cas d’huiles de pépins de courge se présentant sous la forme de gélules, de capsules ou même de compléments alimentaires. Il est recommandé de respecter les doses conseillées sur la notice d’utilisation. En effet, le dosage d’huile de pépins de courge dans ces différents produits peut varier d’une gélule à l’autre par exemple. À titre d’exemple, dans certains cas, la prise d’une capsule d’huile de pépin de courge se fait au moment du déjeuner ou du dîner, accompagnée d’un grand verre d’eau.

Quoi qu’il en soit, il est essentiel de préciser que la consommation de l’huile de pépins de courge s’effectue obligatoirement dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré, riche et varié. Cela est valable, que ce soit pour une consommation d’huile de pépins de courge crue ou encore de compléments alimentaires formulés à partir de cette huile. 

Sinon, dans tous les cas, il est préconisé d’adopter ou de conserver un mode de vie sain, même en cas d’utilisation d’huile de pépins de courge. Une activité physique ou sportive régulière est par exemple préconisée. D’autre part, il se révèle important de consommer une quantité d’eau suffisante chaque jour. En règle générale, il faut boire 1,5 à 2 litres d’eau quotidiennement. 

Conclusion

La consommation d’huile de pépins de courge doit être effectuée sans excès. Dans le cas de gélules, de capsules ou encore de compléments alimentaires formulés à partir de cette huile, il est aussi préférable de se renseigner auprès d’un professionnel de santé concernant leur utilisation ou encore leur choix.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des bienfaits potentiels de l’huile de pépins de courge. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Les compléments alimentaires ne doivent jamais remplacer un régime alimentaire équilibré et varié. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous prenez d’autres médicaments. »

 

Références

1. Zhang, X., Chen, Y., Zhu, J., Zhang, M., Ho, C. T., Huang, Q., & Cao, J. (2020). Chemical Composition of Pumpkin Seeds (Cucurbita spp) and Seed Oil. Food Chemistry.

2. Fruhwirth, G. O., & Hermetter, A. (2007). Seeds and oil of the Styrian oil pumpkin: Components and biological activities. European Journal of Lipid Science and Technology.

3. Gossell-Williams, M., Davis, A., & O’Connor, N. (2006). Inhibition of testosterone-induced hyperplasia of the prostate of Sprague–Dawley rats by pumpkin seed oil. Journal of Medicinal Food.

4. Vahlensieck, W., Theurer, C., Pfitzer, E., Patz, B., Banik, N., & Engelmann, U. (2013). Effects of pumpkin seed in men with lower urinary tract symptoms due to benign prostatic hyperplasia in the one-year, randomized, placebo-controlled GRANU study. Urologia internationalis.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter