Tout ce qu’il faut savoir sur le cartilage articulaire

cartilage

Sommaire

Le cartilage articulaire recouvre l’extrémité des os articulés. Très riche en eau, ce tissu n’est pas vascularisé et se nourrit à partir des molécules présentes dans le liquide synovial. Il permet le glissement des surfaces osseuses et joue également le rôle d’amortisseur. Le cartilage articulaire a ainsi une fonction essentielle dans le mouvement sans friction des articulations. Découvrez plus en détail ce qu’est un cartilage articulaire ? À quoi sert-il ?

Définition : c’est quoi le cartilage articulaire ?

Le cartilage articulaire est un tissu particulièrement résistant aux forces de compression et d’élasticité. Il recouvre les surfaces osseuses articulaires et se caractérise par un aspect très lisse blanc nacré. Tissu sans vascularisation et sans innervation, le cartilage se nourrit à partir du liquide synovial.

Le cartilage est composé de cellules appelées chondrocytes recouvertes d’une matrice extracellulaire essentiellement composée de fibres de collagène et de protéoglycanes. Ces derniers sont des polysaccharides ayant la capacité de retenir facilement l’eau. Non vascularisé et non innervé, le cartilage se répare difficilement.

Il existe trois types de cartilage : le cartilage hyalin, le fibrocartilage et le cartilage élastique.

Le cartilage hyalin est particulièrement présent dans le corps. Il est riche en collagène et présent aux extrémités des os longs. Le cartilage hyalin est une sorte de coussin élastique résistant aux chocs et à la compression.

Le cartilage élastique renferme une quantité élevée de fibres élastiques et se trouve dans le pavillon de l’oreille.

Le fibrocartilage est plus ferme et se situe au niveau des disques intervertébraux ou des ménisques des genoux.

Quel est le rôle du cartilage hyalin ?

La principale fonction du cartilage est d’assurer le glissement lors des mouvements articulaires. Tout en réduisant les frictions, le cartilage joue également le rôle d’amortisseur. Il se comprime lorsque l’articulation est soumise à une pression. Il revient à sa forme d’origine lorsque la pression est relâchée.

Où se trouve le cartilage articulaire ?

Le cartilage se trouve à la surface des articulations mobiles de type synoviale comme les genoux, les poignets ou encore les coudes. Il protège les surfaces de frottement des articulations.

Comment faire pour régénérer le cartilage du genou naturellement ?

Le cartilage est un tissu conjonctif composé d’eau à environ 70 à 80 %, de cellules appelées chondrocytes, de fibres de collagène et de glycosaminoglycanes. Contrairement aux autres tissus conjonctifs, le cartilage n’est pas vascularisé ni innervé, rendant ainsi sa réparation très lente et quasiment inexistante à l’âge adulte (1). En cas de petites lésions du cartilage, le processus de réparation et de cicatrisation naturel peut être effectué par l’organisme avec un mode de vie et une alimentation adaptés. Toutefois, la réparation naturelle ne sera pas possible en cas de dommages importants.  

Les lésions du cartilage sont un des soucis les plus courants concernant les articulations. Elles entraînent des gênes et des douleurs à chaque mobilisation de l’articulation. Les causes de cette dégradation sont nombreuses : traumatismes, gestes répétitifs, alimentation, surpoids ou encore hérédité.

Des solutions existent pour soulager la douleur articulaire, limiter l’usure du cartilage et favoriser sa réparation : une alimentation adaptée, les bons gestes au quotidien et les compléments alimentaires.

L’alimentation pour régénérer et favoriser la réparation du tissu cartilagineux

Bien s’alimenter permet d’apporter à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement. Concernant le cartilage articulaire, certains aliments aident à le renforcer. Selon des études effectuées aux États-Unis par l’Université du Maryland, la lysine favoriserait la reconstitution naturelle du cartilage endommagé (2). Elle agit sur le cartilage en contribuant à la production du collagène ainsi qu’à la croissance des os. Il est ainsi recommandé de l’introduire dans l’alimentation quotidienne. Les aliments riches en lysine sont les amandes, les figues, les œufs de poule, les raisins ou encore les légumes.

Les aliments pour limiter la dégénérescence du cartilage de l’articulation

Une alimentation de qualité permet de préserver les articulations et ainsi de limiter leur dégradation. Certains aliments sont ainsi à intégrer dans son régime alimentaire :

  1. Les aliments riches en zinc. Le zinc joue un rôle important dans la santé des articulations (4). Il protège les cellules du stress oxydatif et contribue à la division cellulaire, dont celle des chondrocytes. Il s’agit des cellules du cartilage.
  1. Les crudités

Les légumes crus et les fruits frais renferment une grande quantité d’eau et sont riches en vitamine C. Ce dernier contribue à la production des fibres de collagène, un des composants du cartilage. Il est ainsi recommandé de consommer des légumes crus et des fruits quotidiennement. Les fruits riches en vitamine C sont à privilégier comme le kiwi, les fruits rouges et les agrumes.

  1. Les aliments riches en oméga 3

Les acides gras oméga 3 possèdent des vertus anti-inflammatoires (3). Ils sont recommandés pour combattre et prévenir les douleurs et les raideurs articulaires. Ces derniers sont les principaux symptômes de l’arthrose, une maladie chronique qui se caractérise par l’altération du cartilage et des tissus adjacents.

Les compléments alimentaires pour préserver le cartilage

À l’heure actuelle, il n’existe pas de remède permettant de guérir totalement les lésions du cartilage. Toutefois, certaines règles de vie contribuent à prévenir leur usure et à soulager les signes liés à leur dégénérescence. La prise de compléments alimentaires est une des solutions existantes pour préserver les cartilages. Toutefois, notez que les compléments alimentaires ne permettent pas de traiter l’usure à proprement parler. Ils soulagent tout simplement la gêne occasionnée. Ainsi, il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé en cas de problème grave.

Le Laboratoire NaturAvignon propose un complément alimentaire enrichi en cartilage de requin pour améliorer le confort articulaire. Ce supplément a été développé pour protéger les cartilages contre l’usure naturelle liée à l’âge ou à d’autres facteurs tels que le surpoids, la pratique d’une activité physique intense ou encore des mouvements répétés.

Ce complément alimentaire renferme de la glucosamine et de la chondroïtine qui sont associées à des formes biodisponibles de nutriments tels que le manganèse et la vitamine C. Ce supplément comprend également de la vitamine D qui joue un rôle important dans le bon fonctionnement du système immunitaire. Ce dernier est impliqué dans l’évolution de l’arthrose. D’origine végétale, la vitamine D présente dans ce supplément est la forme D3 qui se distingue par sa facilité d’assimilation par l’organisme.

De son côté, le manganèse intervient dans la formation de tissus conjonctifs, dont le cartilage. Le manganèse est essentiel pour la formation des protéoglycanes, nécessaires à la santé des cartilages. Le Laboratoire NaturAvignon a opté pour le bisglycinate de manganèse breveté qui se caractérise par sa forte biodisponibilité.

La vitamine C intervient dans la formation du collagène, un constituant du cartilage (5). Le collagène permet aux articulations de résister aux chocs et à la pression. Le Laboratoire NaturAvignon a sélectionné la vitamine C PureWay-C®. Associée à des flavonoïdes d’agrumes, cette forme de vitamine C se caractérise par une forte biodisponibilité.

L’ingrédient principal de ce supplément est le Cartinov® Premium. Il s’agit d’une association de poudre de cartilage de requin, de glucosamine et de chondroïtine marine. Le cartilage de requin utilisé provient d’une pêche durable et responsable de roussette. En effet, la pêche de roussette est réalisée à des fins alimentaires et le prélèvement de cartilage permet de réduire les déchets de cette filière.

Mode de vie pour prendre soin des articulations

L’adoption d’un mode de vie sain permet de préserver les articulations. Voici quelques habitudes à adopter pour manéger les articulations et le corps :

●       Supprimer le tabac : le tabac favorise l’apparition de l’arthrose. Il est particulièrement nocif pour les os et les tissus articulaires. Tout en renfermant des substances toxiques, le tabac stimule la production d’anticorps qui favorise l’inflammation.

●       Surveiller son poids : le surpoids accélère l’usure du cartilage qui est alors soumis à une forte pression en permanence. À savoir que 500 g de moins sur son poids soulage les articulations d’environ 2 kg à chaque pas.

●       Pratiquer régulièrement une activité physique : la pratique régulière d’une activité physique préserve la souplesse articulaire. Toutefois, l’excès nuit fortement aux articulations. D’ailleurs, certains sports sont à éviter, car ils entraînent des chocs au niveau des articulations à l’exemple du tennis, du squash ou encore de la course à pied. Privilégiez les activités telles que le vélo, la natation et le yoga. Par ailleurs, il est également conseillé de se muscler afin de soutenir les articulations.

●       Éviter les aliments néfastes pour la santé : les produits industriels et raffinés, les aliments acidifiants et les graisses saturées.

●       Porter des semelles et des genouillères : ces accessoires offrent un soutien articulaire et aident à préserver le cartilage.

Conclusion

Le cartilage est un tissu conjonctif jouant un rôle important dans le glissement des articulations et l’amortissement des chocs générés par les mouvements. En d’autres termes, il assure le mouvement articulaire. Une lésion à son niveau entraîne des gênes et des douleurs à chaque mouvement. Tissu non innervé et non vascularisé, le cartilage se répare et renouvelle très lentement. Il est ainsi important d’en prendre soin en adoptant un régime alimentaire sain et en pratiquant régulièrement des activités physiques adaptées. La prise de compléments alimentaires spécifiques permet également de le préserver. Le supplément cartilage de requin a été développé par le Laboratoire NaturAvignon dans ce but.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale du cartilage articulaire. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Les compléments alimentaires mentionnés ne doivent jamais remplacer un régime alimentaire équilibré et varié. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous prenez d’autres médicaments. »

 

Références

 1. Essentials of Human Anatomy & Physiology de Elaine N. Marieb, 12e édition, chapitre sur le tissu cartilagineux..

2. Effects of Lysine and Other Essential Amino Acids on Cartilage Degradation in Experimental Osteoarthritis par Zhang Z, Leong DJ, Xu L, et al., publié dans le journal Molecular Biology Reports.

3. Omega-3 Fatty Acids in Inflammation and Autoimmune Diseases par Artemis P. Simopoulos, publié dans le journal Journal of the American College of Nutrition.

4. Zinc in Human Health: Effect of Zinc on Immune Cells par Prasad AS, publié dans le journal Molecular Medicine.

5. Vitamin C and Collagen Synthesis par Peter Prockop et Kivirikko KI, publié dans le journal New England Journal of Medicine.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter