Quel est le meilleur complément alimentaire pour les tendons ?

tendons

Sommaire

Introduction

Avoir des tendons sains et robustes est essentiel pour une vie active. Ils jouent un rôle fondamental dans la mobilité, la stabilité articulaire et la force musculaire. Cependant, divers facteurs tels que l’âge, les blessures ou l’usure excessive peuvent entraîner des problèmes de santé à leur niveau. Les compléments alimentaires sont des solutions envisageables pour prendre soin des tendons. Il est cependant important de rappeler qu’ils ne constituent en rien des médicaments. S’ils aident à apaiser les troubles, ils ne peuvent pas remplacer un diagnostic ou un traitement médical.

I. Qu’est-ce que la tendinite ? 

Également appelées tendinopathies, les tendinites sont des affections douloureuses touchant les tendons, les structures fibreuses qui unissent les muscles aux os. Les douleurs qui en découlent peuvent être très intenses, parfois au point de restreindre les mouvements de la vie quotidienne.

Les tendinites peuvent résulter de tendons affaiblis par des affections médicales ou des médicaments, ou des tendons insuffisamment conditionnés ou échauffés.

Ces problèmes peuvent affecter toutes les parties du tendon, que ce soit le tendon lui-même, la partie où il se rattache à l’os ou les gaines qui l’entourent.

Le saviez-vous ?

La tendinite est fréquemment observée chez les athlètes de haut niveau ainsi que chez les individus qui exécutent des gestes répétés. 

II. Quel complément alimentaire pour réparer les tendons et ligaments et pour prévenir l’arthrose ? 

Le bien-être des tendons est essentiel pour la mobilité, la force et la qualité de vie en général. Cependant, de nombreux facteurs tels que l’âge, une activité physique intense ou des blessures répétées peuvent les mettre à rude épreuve. Heureusement, certains compléments alimentaires peuvent être pris pour les préserver.

A. Quel collagène pour tendinite ? 

Le collagène joue un rôle important dans la formation et la souplesse des tendons (1). Toutefois, sa quantité dans l’alimentation contemporaine est souvent insuffisante, créant un déficit au fil du temps. Cette insuffisance s’aggrave avec l’âge, car la production naturelle de collagène diminue progressivement. Ainsi, l’idée de recourir à des suppléments de collagène est intéressante pour compenser une carence potentielle.

Le choix du collagène pour prendre en charge une tendinite dépend de plusieurs facteurs, notamment le type de tendinite, les besoins spécifiques de votre corps et votre tolérance aux suppléments. Le collagène de type I est généralement associé à la santé des tendons, car il constitue la majeure partie du collagène présent dans les tissus conjonctifs.

collagene complement

Le saviez-vous ?

Pour améliorer la synthèse de collagène, il est recommandé d’ajouter de la vitamine C. En effet, cette vitamine présente des propriétés antioxydantes intéressantes en cas de tendinite.

B. La glycine 

La glycine (qui est un acide aminé) joue un rôle essentiel dans la création des fibres de collagène présentes dans les muscles, les tendons, les ligaments et la peau (2). Son insuffisance peut compromettre la vitesse de régénération des tendons. Ainsi, il est recommandé de prendre des suppléments de glycine, notamment si vous souffrez d’une tendinite.

C. La curcumine 

La curcumine est présente dans le curcuma, une épice réputée offrant de nombreux avantages (3). En plus d’améliorer la santé générale et les performances sportives, elle a un effet positif sur les tendinites et les douleurs articulaires. Grâce à sa forte teneur en antioxydants, elle se révèle un atout pour soulager l’inflammation en cas de tendinite.

curcuma curcumine

D. Le silicium 

Le silicium organique joue un rôle dans la synthèse du collagène et de l’élastine, des composants essentiels pour la santé des tendons et des articulations (4). Ainsi, il est conseillé de recourir à des suppléments de silicium pour renforcer les tendons, les muscles et les articulations.

E. La glucosamine et chondroïtine sulfate

La chondroïtine sulfate et la glucosamine sont réputées pour leurs bienfaits sur les articulations (5), car elles sont des constituants naturels du cartilage. Prendre des suppléments de glucosamine et de chondroïtine sulfate permet d’améliorer la souplesse et la mobilité articulaire.

III. Quelle vitamine pour renforcer les muscles et les tendons ?

Certaines vitamines et minéraux sont indispensables pour renforcer les tendons et les articulations, notamment la vitamine C (6), la vitamine D, le phosphore, le zinc, le calcium, le collagène, le magnésium et les protéines. Dans cette optique, la consommation de fruits et de légumes est particulièrement recommandée pour maintenir la santé et la résistance des tendons et des articulations.

La vitamine C revêt une importance cruciale dans la synthèse du collagène, un élément essentiel dans la composition des tendons et des articulations. De plus, en tant qu’antioxydant puissant, elle assure la protection des tissus contre les dommages provoqués par les radicaux libres.

Le saviez-vous ?

Par ailleurs, le magnésium joue un rôle dans la diminution des contractures musculaires, ce qui contribue à la préservation des articulations et des tendons.

IV. Comment régénérer ses tendons en cas d’inflammation ? 

Les apports en protéines jouent un rôle essentiel dans le processus de régénération des tendons. Cependant, leur métabolisme engendre la production de divers acides. Ainsi, il convient d’accompagner leur consommation en incluant des aliments alcalinisants.

Les principales sources de protéines sont d’origine animale, comme les viandes, les poissons, les œufs, les fruits de mer, les abats et les produits laitiers, notamment les fromages. Certains produits végétaux tels que les légumineuses et les céréales complètes renferment une quantité significative de protéines.

Les protéines végétales produisent également de l’acide sulfurique. Cependant, elles ont tendance à être moins acidifiantes que les protéines animales, car ces aliments contiennent des précurseurs alcalins.

viande rouge

V. Quel aliment pour renforcer les tendons et les articulations ?

Reliant les muscles aux os, les tendons jouent un rôle fondamental dans la capacité à bouger et à maintenir la structure corporelle. L’alimentation tient une place essentielle pour stimuler leur santé et leur résilience.

A. Les aliments conseillés pour renforcer les tendons 

Les omégas 3 présentent des propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait des alliés pour vos tendons. Vous pouvez en trouver dans certains aliments tels que les poissons gras, comme le saumon, le maquereau, le hareng, la sardine et l’anchois. Il en est de même pour certaines huiles végétales comme l’huile de lin, noix, cameline  (à ne pas chauffer).

Les graines oléagineuses sont également d’excellentes sources, notamment celles de lin et de chia.

Le curcuma peut être associé à de l’huile et du poivre pour en améliorer l’absorption et renforcer ses effets. Cette épice est très prisée par les sportifs en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

Quant aux légumes et aux fruits, ils ont un effet alcalinisant sur le corps, aidant ainsi à maintenir un bon équilibre acido basique.

Il est d’ailleurs recommandé  de consommer ces aliments régulièrement , car ils participent au bon maintien des tendons.

Par ailleurs, l’eau revêt une importance capitale pour la santé des tendons, puisque ces derniers sont composés à hauteur de 70 % d’eau. Lors de vos séances d’entraînement, ayez toujours à portée de main une bouteille d’eau d’au moins 1 litre. Entre chaque série d’exercices, veillez à prendre au minimum deux gorgées pour prévenir la déshydratation.

B. Les aliments déconseillés 

Certaines précautions alimentaires sont à prendre en considération en cas de problèmes tendineux. Bien que ces aliments ne soient pas formellement interdits, leur consommation doit être évitée pour accélérer le processus de guérison.

L’alcool et le tabac sont fortement déconseillés, car ils ont tendance à déshydrater et rigidifier les tendons, les rendant ainsi plus fragiles. En outre, la viande rouge, la charcuterie et les fromages gras devraient être réduits en priorité. En effet, leur consommation favorise l’inflammation des tendons et prolonge la période de guérison.

Les boissons contenant de la caféine (comme le thé et le café) sont à limiter en raison de leur teneur en caféine et théine. Pour les amateurs de thé, le thé blanc est à privilégier, tandis que les buveurs de café peuvent opter pour le décaféiné.

Le sucre blanc qui se trouve dans les bonbons, les boissons sucrées, les biscuits et le chocolat à faible teneur en cacao est également à éviter. Les amateurs de chocolat peuvent opter pour du chocolat noir, riche en cacao, qui est recommandé dans le cadre d’une alimentation adaptée à la santé tendineuse.

VI. Renforcer les articulations : quels exercices privilégier ? 

Une activité physique régulière est bénéfique pour l’ensemble du corps, y compris les articulations. Cependant, pensez à maintenir une intensité d’entraînement modérée. Des exercices trop intenses ou mal exécutés peuvent entraîner des blessures ainsi que des douleurs articulaires et musculaires.

La marche est l’une des activités fortement recommandées pour le bien-être corporel. En ce qui concerne le renforcement des tendons, des ligaments et des articulations, des activités telles que la natation, le cyclisme et le yoga sont particulièrement conseillées.

Quel que soit le choix de votre activité sportive, un échauffement adéquat est nécessaire avant chaque séance.

sportif

VII. Comment prévenir les tendinites ? 

L’hygiène de vie et le choix alimentaires jouent un rôle capital dans la prévention des tendinites. En effet, ce que vous mangez peut soit favoriser, soit prévenir le risque de développer diverses affections. Certains aliments, tels que les sucres raffinés, les boissons sucrées ou les viandes transformées ont tendance à déclencher une inflammation. En plus d’être peu sains, ces produits riches en gras et en sucre contribuent également à la prise de poids, un facteur majeur d’inflammation.

La solution réside dans l’adoption d’un régime équilibré et sain ou un régime anti-inflammatoire. Le régime méditerranéen qui privilégie les noix, le poisson, les fruits, les légumes et les huiles saines peut s’avérer particulièrement efficace.

En milieu professionnel, évitez les gestes répétitifs pour prévenir les tendinites.

Conclusion

En conclusion, une bonne hygiène de vie comprenant un régime alimentaire équilibré, des séances de sport adaptées et une prise régulière des meilleurs compléments alimentaires comme ceux à base de curcuma peut jouer un rôle capital dans la réparation et le soulagement de l’inflammation du tendon. Toutefois, l’avis d’un professionnel de santé est primordial pour déterminer les besoins spécifiques de votre capital osseux et tendineux.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale du meilleur complément alimentaire pour les tendons. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Les compléments alimentaires ne doivent jamais remplacer un régime alimentaire équilibré et varié. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous prenez d’autres médicaments. »

Références 

1. The Roles of Collagen and Collagen-Type Biomaterials in Tissue Engineering Applications.

2. The effect of glycine on the regeneration of tendons in the chicken.

3. Curcumin and its potential impact on tendinopathy: overview of current evidence.

4. Silicon as essential trace element in animal nutrition.

5. Glucosamine and chondroitin for the treatment of osteoarthritis.

6. Vitamin C and human health–a review of recent data relevant to human requirements.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter