Les aliments à éviter pour améliorer la circulation sanguine

fromage

Cet article a été rédigé et vérifié par un naturopathe certifié.

Cette démarche vise à garantir l’exactitude et la pertinence des informations données, afin que nos lecteurs bénéficient de l’expertise chevronnée de véritables professionnels de santé.

Sommaire

La circulation sanguine assure le transport d’oxygène, de nutriments et l’élimination des déchets métaboliques dans l’organisme. Toutefois, certains choix alimentaires peuvent entraver ce système complexe en favorisant les obstructions et les inflammations des vaisseaux sanguins. Zoom sur les aliments à éviter pour favoriser une circulation sanguine optimale.

Troubles de la circulation sanguine : quelle alimentation faut-il éviter pour une bonne circulation du sang ? 

Certains aliments sont à éviter pour favoriser la circulation sanguine (1). 

Les aliments riches en sodium

L’organisme requiert seulement un à deux grammes de sodium par jour pour satisfaire ses besoins essentiels. La majeure partie du sodium dans le corps réside dans le sang et le liquide interstitiel, jouant un rôle crucial pour maintenir l’équilibre hydrique et assurer le bon fonctionnement des nerfs et des muscles.

Une consommation excessive de sel peut entraîner des problèmes de santé significatifs qui perturbent la circulation sanguine. Un excès de sodium peut provoquer une rétention d’eau substantielle dans l’organisme. Par conséquent, la tension artérielle augmente, car le cœur doit travailler davantage pour gérer cet excès d’eau, entraînant ainsi des dommages réels aux vaisseaux sanguins.

Le fromage

Le fromage renferme une quantité notable de cholestérol, y compris le cholestérol LDL nocif. Il entraîne une augmentation de la pression artérielle.

Classé parmi les principaux responsables d’une mauvaise circulation sanguine en raison de sa teneur élevée en sel, cet aliment est également considéré comme une source de graisses saturées. Son excès favorise le dépôt de plaques dans les artères, ce qui en fait un aliment à éviter pour les individus exposés à des risques cardiovasculaires. 

Néanmoins, le fromage présente également divers bienfaits en fonction de ses variétés. Il constitue une source importante d’acide folique et d’acides aminés essentiels et demeure l’une des principales sources de calcium, à condition d’être consommé avec modération.

La charcuterie 

La charcuterie fait partie des produits industriels à éviter en cas de problèmes de circulation sanguine. Outre la présence de nitrites et de nitrates, reconnus pour leur potentiel cancérigène, la charcuterie est également à proscrire en raison de sa teneur élevée en sel.

Ces aliments sont donc réputés néfastes pour la fluidité de la circulation sanguine. Une consommation excessive de charcuterie favorise la formation de dépôts qui adhèrent aux parois des artères, entravant ainsi le flux sanguin. 

Les sucres ajoutés 

Les sucres ajoutés ont un impact sur la santé des vaisseaux sanguins en les affaiblissant au fil du temps.

Il s’agit généralement de produits manufacturés, comme les viennoiseries ou les sauces préparées pour les pâtes. Les sucres ajoutés sont ainsi incorporés par les fabricants tout au long du processus industriel. Ils peuvent se présenter sous différentes formes, telles que le sucre en poudre (saccharose), le sirop de glucose, ou même le jus de fruits, et ce, que ce soit dans des boissons ou des aliments salés ou sucrés.

Alimentation pour une meilleure circulation sanguine : quel est l’aliment qui fluidifie le plus le sang ?

Plusieurs aliments ont la capacité de favoriser une circulation sanguine (2) saine tout en prévenant les risques de formation de caillots. Si vous souhaitez soulager les sensations de jambes lourdes, sachez que certains aliments sont réputés pour leurs vertus veinotoniques naturelles. Vous pourrez les intégrer à votre régime alimentaire.

L’avocat : un aliment bon à consommer pour favoriser la circulation sanguine 

Riche en vitamine E, l’avocat est reconnu comme un excellent protecteur des vaisseaux sanguins. Dotée de puissantes propriétés antioxydantes, cette vitamine contribue à la préservation des tissus contre le vieillissement tout en améliorant la fluidité circulatoire.

Les fruits rouges

Les fruits rouges contiennent de la vitamine P qui renforce les parois veineuses. Ils sont également riches en anthocyanes, des composés qui accroissent la résistance du système veineux tout en favorisant la circulation sanguine. Parmi les fruits rouges, il convient de citer les cerises, les fraises, les framboises, le raisin et les  myrtilles. La pomme et les agrumes sont particulièrement concentrées en flavonoïdes.

Les aliments riches en oméga-3

Les aliments riches en oméga 3 comme la sardine, le saumon et le maquereau sont recommandés car ils soutiennent le système cardiovasculaire et la circulation sanguine.

Les fruits oléagineux

Les fruits oléagineux tels que les noisettes et les amandes possèdent des bienfaits protecteurs pour la circulation sanguine.

Son d’avoine ou de blé

L’intégration du son d’avoine ou de blé dans votre alimentation peut contribuer à réguler le transit intestinal. En effet, la constipation peut aggraver les problèmes veineux.

La vitamine C qui améliore la santé des veines est présente dans des aliments tels que les poivrons, le litchi, le chou rouge, le kiwi, la papaye et les brocolis. Le kiwi se distingue par sa richesse en vitamines E et ainsi que sa richesse en vitamine C, contribuant ainsi à prévenir la formation de caillots.

Améliorer la circulation du sang : comment augmenter le flux sanguin naturellement ?

Voici quelques habitudes à adopter pour favoriser une circulation sanguine saine. 

Marcher régulièrement

La marche régulière est essentielle pour maintenir une circulation sanguine optimale. Les périodes prolongées en position debout, tout comme les longues séances assises, peuvent entraîner la stagnation du sang dans les veines. Il est recommandé de parcourir au moins 15 pas sans interruption toutes les deux heures. Ce seuil minimal est nécessaire pour activer la pompe veineuse des jambes et relancer efficacement la circulation sanguine.

Pour les personnes qui passent de longues heures debout, des mouvements de balancement, transférant le poids du corps des talons aux orteils et vice-versa, peuvent soulager les jambes. N’hésitez pas à répéter ces mouvements plusieurs fois de suite pour un effet optimal.

Si vous devez garder une position assise pour travailler, effectuez de petites rotations des chevilles pendant au moins une minute à intervalles réguliers. Cela empêchera la stagnation des fluides et favorisera une circulation sanguine adéquate.

Éviter de croiser les jambes 

Croiser les jambes peut avoir un impact négatif sur la circulation sanguine dans le corps. En effet, en croisant les jambes, une pression se forme dans les membres inférieurs, entravant le retour veineux.

Pour empêcher  cette mauvaise habitude, envisagez d’investir dans un repose-pied. Placé sous votre bureau, il contribuera à améliorer la circulation sanguine tout en vous aidant à maintenir une posture favorable à la santé de votre colonne vertébrale. 

Éviter de porter des vêtements serrés 

Porter des vêtements excessivement serrés peut non seulement être inconfortable, mais également nuire à votre circulation sanguine. La compression exercée par des vêtements tels qu’un pantalon trop ajusté peut entraver le retour veineux, ce qui favorise la stagnation du sang et la dilatation des vaisseaux sanguins. Il est également préférable d’éviter les slips, les chaussettes ou les collants qui serrent excessivement le corps.

Pratiquer une activité physique : une aide à la circulation sanguine

Il est recommandé de maintenir une activité physique régulière pour prévenir les problèmes circulatoires. Marcher pendant au moins 30 minutes par jour s’avère un exercice simple, mais extrêmement efficace pour améliorer une mauvaise circulation sanguine.

En général, toutes les activités sollicitant les muscles des jambes sont bénéfiques, que ce soit la natation, le vélo, le yoga ou tout autre sport de votre choix. 

Porter des chaussures adaptées 

Privilégiez des chaussures confortables qui n’exercent aucune compression sur votre pied, votre cheville ou votre mollet. Dans la vie quotidienne, il est préférable d’éviter les talons hauts, car ils augmentent la pression sur les jambes, entravant ainsi la circulation sanguine. D’un autre côté, il est déconseillé de porter des chaussures excessivement plates.

Quelle est la meilleure boisson pour la circulation du sang ? 

Voici une liste des meilleures boissons (3) pour améliorer la circulation du sang :

●        Le thé vert est une source riche de catéchines (4), une catégorie d’antioxydants qui ont la capacité de soulager l’inflammation et d’améliorer la fonction des vaisseaux sanguins. De plus, la consommation régulière de thé vert peut contribuer à abaisser la pression artérielle et à prévenir la formation de plaques de cholestérol au sein des vaisseaux sanguins.

●        Le vin rouge : il renferme des polyphénols (5), des antioxydants reconnus pour leur capacité à atténuer l’inflammation et à favoriser une meilleure circulation sanguine. La consommation modérée de vin rouge améliore la fonction vasculaire. Sachez toutefois qu’une consommation excessive d’alcool peut entraîner des effets préjudiciables pour la santé.

●        Le jus de grenade : la grenade est une source abondante de flavonoïdes. La consommation de jus de grenade peut contribuer à l’amélioration de la fonction vasculaire tout en aidant à abaisser la pression artérielle. De plus, les bienfaits de la grenade s’étendent à la prévention de l’accumulation de plaques de cholestérol dans les vaisseaux sanguins.

●        L’infusion de gingembre : outre ses composés actifs (comme le gingerol) qui sont reconnus pour leur capacité à atténuer l’inflammation et à favoriser une circulation sanguine améliorée, le gingembre est réputé pour ses propriétés anti-nauséeuses et anti-inflammatoires. Une infusion de gingembre permet de stimuler la vasodilatation et de réduire la pression artérielle. En outre, le gingembre s’avère un allié efficace dans la prévention de l’accumulation de plaques de cholestérol au sein des vaisseaux sanguins.

●        Le jus de betterave : cette boisson favorise une circulation sanguine optimale en raison de sa concentration élevée en nitrates. Les betteraves elles-mêmes sont une source naturelle de ces nitrates. Une fois ingérés, ces derniers subissent une conversion en oxyde nitrique dans l’organisme. L’oxyde nitrique contribue à la dilatation des vaisseaux sanguins, améliorant ainsi la circulation du sang.

Conclusion 

En conclusion, le choix de votre alimentation est essentiel pour préserver une circulation sanguine optimale. Éviter les aliments néfastes peut contribuer de manière significative à votre bien-être vasculaire, prévenant ainsi le risque de problèmes circulatoires.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des aliments à éviter et à privilégier pour améliorer la circulation sanguine. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. » 

Références

1. Eckel, R. H., Jakicic, J. M., Ard, J. D., de Jesus, J. M., Houston Miller, N., Hubbard, V. S., … & Yanovski, S. Z. (2013). 2013 AHA/ACC Guideline on Lifestyle Management to Reduce Cardiovascular Risk. Circulation, 129(25_suppl_2), S76-S99.

2. Estruch, R., Ros, E., Salas-Salvadó, J., Covas, M. I., Corella, D., Arós, F., … & Lamuela-Raventos, R. M. (2013). Primary prevention of cardiovascular disease with a Mediterranean diet. New England Journal of Medicine, 368(14), 1279-1290.

3. Hamed, M. S., Gambert, S., Bliden, K., Bailon, O., Hamed, F., Auriel, E., … & Serebruany, V. (2006). Dark chocolate effect on platelet activity, C-reactive protein and lipid profile: a pilot study. South Dakota Medicine: The Journal of the South Dakota State Medical Association, 59(5), 197-199.

4. Chyu, K. Y., Babbidge, S. M., Zhao, X., Dandillaya, R., Rietveld, A. G., & Yano, J. (2004). Differential effects of green tea-derived catechin on developing versus established atherosclerosis in apolipoprotein E-null mice. Circulation, 109(20), 2448-2453.

5. Renaud, S., & de Lorgeril, M. (1992). Wine, alcohol, platelets, and the French paradox for coronary heart disease. The Lancet, 339(8808), 1523-1526.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter