Jambes lourdes et douloureuses : causes, symptômes et traitements

jambe femme

Sommaire

Introduction

Les jambes lourdes et douloureuses peuvent être dues par une mauvaise circulation sanguine, souvent liée à une insuffisance veineuse. Ce trouble circulatoire se manifeste par divers symptômes tels que des œdèmes, des crampes ou des picotements. Afin de trouver des solutions pour les soulager, il est important de comprendre les causes.

Les symptômes des jambes lourdes ont tendance à s’accentuer au fil de la journée, lors des voyages en avion, quelques jours avant les règles chez les femmes ou encore par temps chaud. Les principaux signes des jambes lourdes sont :

●       Une sensation de jambes lourdes ou pesantes ;

●       Une sensation de grande fatigue au niveau des jambes ;

●       Une sensation de chaleur dans les jambes ;

●       Des picotements, des fourmillements ou des démangeaisons dans les jambes ;

●       Des chevilles et des pieds gonflés ou œdèmes ;

●       Des douleurs dans les jambes ;

●       Des réseaux de petits vaisseaux apparaissant sous la peau…

I. Quelle maladie provoque des douleurs et une sensation de jambes lourdes ?

Douleurs et lourdeurs dans les jambes peuvent être le signe d’un problème circulatoire. Ces sensations ont tendance à s’accentuer par temps chaud, en fin de journée ou en cas de station debout ou assise prolongée.

position assise

A- Est-ce grave d’avoir les jambes lourdes ?

En plus d’être désagréables, les jambes lourdes et enflées peuvent être révélatrices de problèmes de santé plus sérieux. D’où l’importance de consulter votre médecin. La sensation de jambes gonflées touche particulièrement les femmes, car les veines sont tapissées de récepteurs sensibles aux œstrogènes (2). En cas de changement hormonal (règles ou grossesse), elles se dilatent.

B- À quoi sont dues la lourdeur et la douleur dans les jambes ?

La lourdeur dans les jambes résulte de la stagnation de sang au niveau des veines (3), aussi appelée insuffisance veineuse. Ce phénomène est généralement le signe d’un mauvais retour veineux. Le sang dans les membres inférieurs remonte difficilement vers le cœur, provoquant une congestion ou un œdème (gonflement). Ce dysfonctionnement de la circulation sanguine peut impacter la circulation de la lymphe. Une sensation de jambes lourdes est également liée à des changements hormonaux. Les artères bouchées à cause des dépôts de cholestérol occasionnent aussi une mauvaise circulation sanguine et donc des jambes lourdes et enflées. 

insuffisance veneuse femme

C- Quels sont les signes d’alerte ?

Occasionnelle ou quotidienne, plus ou moins intense, l’impression de jambes lourdes peut entraîner des crampes, une douleur surtout pendant l’activité physique, une sensation de froid dans les jambes et des fourmillements. Les gonflements peuvent aussi être localisés au niveau des chevilles en fin de journée ou en cas de forte chaleur. Des vaisseaux rouges et dilatés doivent également vous alerter.

D- Quels sont les facteurs favorisants ?

Le surpoids et l’obésité font partie des facteurs pouvant favoriser les problèmes circulatoires à l’origine de la sensation de jambes lourdes et douloureuses (4). Les membres inférieurs subissent davantage de pression à cause du poids, ce qui ralentit le retour veineux. La sédentarité augmente aussi le risque de développer un problème circulatoire.

L’apparition des jambes lourdes peut être liée à certains facteurs :

● L’hérédité : le risque de développer une maladie veineuse chronique (4) est élevé si les deux parents souffrent d’insuffisance veineuse.

●Le sexe : l’insuffisance veineuse est plus fréquente chez les femmes, car elle est favorisée par les hormones. Les œstrogènes et la progestérone diminuent la tonicité des veines et augmentent ainsi le risque d’apparition d’une insuffisance veineuse. Le taux d’œstrogène augmente significativement durant la grossesse, raison pour laquelle la sensation de jambes lourdes est courante chez les femmes enceintes.

● La chaleur : les impressions de jambes lourdes s’accentuent par temps chaud, car la chaleur provoque une dilatation des veines.

● Le surpoids : la pression au niveau des jambes perturbe le bon fonctionnement du retour veineux engendrant ainsi une sensation de jambes lourdes.  

● Le tabac : il affaiblit les veines.

E- Quand consulter un médecin ?

Il est recommandé de consulter votre médecin en cas d’apparition de varices (5) ou si l’œdème devient permanent.

II. Jambes lourdes et douloureuses : comment les soulager ?

Le phénomène de jambes lourdes est handicapant au quotidien, surtout quand il est accompagné d’autres symptômes comme des fourmillements, des crampes, des démangeaisons ou des impatiences. Pour vous soulager, plusieurs solutions peuvent être envisagées.

La sensation de jambes lourdes apparaît lorsque le retour veineux ne s’effectue pas correctement. Afin de soulager les sensations de lourdeur, de fatigue ou de douleurs, il est nécessaire de relancer la circulation :

●       Surélevez vos jambes lorsque vous dormez ou lorsque vous regardez la télé ;

●       Terminez votre douche par un jet d’eau froide sur les jambes, allant du bas vers le haut afin de relancer la circulation sanguine ;

●       Buvez suffisamment d’eau (eau plate, thé vert, jus de fruits…) ;

●       Mangez quotidiennement des fruits et légumes aux propriétés diurétiques ;

●       Effectuez un massage quotidien des jambes ;

●       Bougez, faites du sport ;

●       Portez des semelles actives qui massent la voûte plantaire stimulant ainsi le retour veineux.

 

Ce qu’il faut éviter pour prévenir les épisodes de jambes lourdes :

●       Les vêtements trop serrés ;

●       Les talons hauts ;

●       Les expositions au soleil ;

●       Les bains chauds ;

●       Les stations debout ou assises prolongées ;

●       L’épilation à la cire chaude.

A- Surélever les jambes

À la fin de la journée ou après une longue période en position debout ou assise, surélevez vos jambes pendant plusieurs minutes et favorisez ainsi le retour veineux : la circulation sanguine vers le cœur. Cette méthode s’avère aussi efficace pour diminuer le gonflement des jambes dû à la rétention d’eau.

surelevation jambes
bas contention

B- Porter des bas de contention

Les collants ou bas de contention sont faits pour soulager les symptômes des jambes lourdes en exerçant une pression dégressive sur les jambes. Cette pression contribue à dilater les veines afin d’optimiser le retour veineux.

C- Profiter d’un bain de pieds

Pour soulager la sensation de jambes lourdes, vous pouvez immerger vos pieds pendant environ 30 minutes dans un bain d’eau chaude (entre 38 et 43 °C) au gros sel. Cette solution permet aussi de réduire les gonflements causés par la rétention d’eau.

bain pied
natation

D- L’importance de l’activité physique

Des exercices simples comme la marche, la natation ou le vélo contribuent à soulager les symptômes des jambes lourdes. Ils stimulent la circulation sanguine et favorisent le retour veineux prévenant ainsi l’œdème et les douleurs. Il est conseillé de pratiquer ces sports au moins 20 minutes par jour pour des résultats optimaux.

III. Que faire contre les jambes lourdes ?

En cas de jambes lourdes, certains médicaments prescrits par le médecin assurent un soulagement rapide des symptômes.

A- Quels médicaments pour soulager les jambes lourdes ?

Pour soulager les jambes lourdes, les médecins suggèrent souvent des veinotoniques ou phlébotoniques sur une courte période. Ces médicaments augmentent la tonicité des parois veineuses pour favoriser le retour du sang vers le cœur. En parallèle, ils soulagent les douleurs causées par l’œdème et limitent l’inflammation.

En phytothérapie, les veinotoniques sont composés d’extraits de plantes comme le ginkgo biloba, le mélilot, le marron d’Inde, l’hamamélis, le petit houx (fragon) et la vigne rouge. Des gels et des crèmes à effet tonique ou rafraîchissant peuvent aussi compléter les traitements oraux en période de forte chaleur. Ils s’appliquent en massage, des chevilles vers les genoux.

B- Limites des médicaments veinotoniques

Les veinotoniques ne sont pas des médicaments miracles. Ils soulagent les symptômes légers. Bien que généralement bien supportés, ils peuvent présenter quelques effets secondaires, surtout des troubles digestifs (nausées, vomissements ou maux de ventre).

IV. Quelle solution alternative contre les jambes lourdes et douloureuses ?

L’utilisation de remèdes naturels peut être envisagée pour soulager la douleur et retrouver des jambes légères. Toutefois, notez que ce ne sont pas des médicaments. Ils ne remplacent pas un traitement ou un diagnostic médical. Ils sont utilisés en complément des médicaments classiques et sur avis médical.

Le gonflement des pieds et des jambes est l’un des signes des jambes lourdes. Voici quelques conseils pour retrouver des jambes légères :

●       Adoptez un régime alimentaire sain et varié : privilégiez les aliments riches en protéines. Attention à l’excès de sel, de sucre ou de caféine qui sont néfastes pour le système circulatoire. Consommez des fruits et légumes, et buvez beaucoup d’eau.

●       Évitez la sédentarité : bougez pour activer la circulation sanguine (5). Évitez de croiser les jambes, de rester trop longtemps assis ou debout. Levez vos jambes contre le mur et restez dans cette position quelques minutes par jour pour favoriser le retour du sang des jambes vers le cœur. Vous pouvez également vous allonger sur le dos et réaliser quelques mouvements de pédalage.

●       Prenez un bain glacé pour stimuler le retour veineux.

●       Le port de bas de contention est également conseillé en cas de jambes lourdes.

Les naturopathes recommandent

veinonat tube

VeinoNAT en tube

Gel circulatoire défatiguant

Résultats visibles dès le 1er mois*

Noté 4,6/5 sur avis vérifiés

Pénètre rapidement et sans coller

A- Œdème et jambes gonflées : quel est le meilleur remède naturel ?

Pendant longtemps, la vigne rouge était prônée comme le meilleur remède naturel contre les troubles circulatoires. Ses feuilles s’utilisent pour prendre en charge l’œdème et les jambes gonflées.

D’autres remèdes naturels s’avèrent tout aussi connus comme le mélange de curcuma et de piment. Ils contiennent des flavonoïdes, de puissants antioxydants et veinotoniques. Utilisé en tisane, l’hamamélis est également préconisé pour ses effets bénéfiques sur la circulation du sang. Grâce à ses tanins et ses flavonoïdes, cette plante augmente la résistance et l’élasticité des parois veineuses.

feuille vigne rouge

B- Mal aux jambes et mauvaise circulation sanguine : comment favoriser le retour veineux ?

Les troubles hormonaux, la grossesse et le surpoids peuvent entraîner l’apparition de varices et de sensations de jambes lourdes. En plus d’être inconfortables, ces troubles veineux peuvent évoluer en complications plus graves comme la phlébite. Utilisées en synergie, les huiles essentielles contribuent au retour veineux et au renforcement des parois des vaisseaux sanguins. Préférez les huiles aux propriétés revitalisantes et décongestionnantes telles que :

  • Le Lentisque pistachier (Pistacia lentiscus) ;
  • Le Cyprès (Cupressus sempervirens) ;
  • Le Genévrier de Virginie (Jupierus virginiana) ;
  • Le Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) ;
  • La menthe poivrée (Mentha piperita) ;
  • Le Lavandin(Lavandula burnatii super).

Pour les diluer, vous pouvez utiliser de :

  • L’huile végétale de Calophylle qui protège et tonifie les capillaires, les artères et les veines tout en atténuant les problèmes circulatoires ;
  • L’huile de noix de Macadamia aux propriétés circulatoires et lymphatiques ;
  • Le gel d’aloe vera aux actions apaisantes et rafraîchissantes.

Pour des jambes légères, mélangez :

  • 25 gouttes d’huile essentielle de Cyprès ;
  • 15 gouttes d’huile essentielle de Lentisque pistachier ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas ;
  • 7 gouttes d’huile essentielle de Lavandin ;
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée ;

Les huiles essentielles s’utilisent aussi en bain de pieds avec du sel d’Epsom.

V. Quelques astuces pour relancer la circulation sanguine

Afin de favoriser le retour veineux et soulager l’inconfort et la douleur dans les jambes en cas d’insuffisance veineuse, il existe d’autres solutions faciles à adopter.

A- L’automassage

Cette technique simple consiste à effectuer des pressions légères pour relancer la circulation sanguine. Commencez par la plante du pied en utilisant vos pouces et remontez vers le haut de la jambe. Pratiquez cet exercice quotidiennement.

B- La douche écossaise

En été, les valvules se dilatent sous l’effet de la chaleur. Pour réduire le gonflement et avoir des jambes légères, adoptez la technique de la « douche écossaise ». Elle consiste à alterner jets d’eau froide et d’eau chaude pour stimuler la circulation sanguine tout en renforçant le système immunitaire. La chaleur dilate les vaisseaux sanguins tandis que le froid les rétracte. Cette alternance stimule le retour veineux.

C- La respiration abdominale

La respiration joue un rôle primordial sur le bon fonctionnement de l’organisme, dont la circulation sanguine. Via le « stomach vacuum », une technique basée sur la respiration ample et abdominale, la circulation veineuse est stimulée, ce qui impacte le retour du sang en direction du cœur. Vous devrez sentir votre diaphragme se gonfler et s’abaisser.

VI. Les mesures d’hygiène de vie à adopter en cas de jambes lourdes

Des gestes simples aident à se prémunir contre le phénomène de jambes lourdes, entre autres :

  • Éviter la station debout ou assise trop longtemps ;
  • Ne pas croiser les jambes ;
  • Éviter les bains trop chauds et l’exposition prolongée des jambes au soleil ;
  • Privilégier les vêtements amples.
croiser jambes femme

VII. Les compléments alimentaires pour lutter contre les jambes lourdes

Les compléments alimentaires permettent de profiter des bienfaits des plantes veinotoniques. Par ailleurs, la plupart des suppléments renferment des extraits de plusieurs plantes pour optimiser leur efficacité. Le Laboratoire NaturAvignon propose à titre d’exemple VEINONAT®, un complément alimentaire à base de marron d’Inde, de fragon, de mélilot et de pépins de raisin. Le marron d’Inde aide à renforcer les parois des veines, le fragon contribue à améliorer la tonicité des parois veineuses tandis que les fleurs de mélilot fluidifient le sang. La synergie entre ces quatre ingrédients permet d’améliorer la circulation sanguine et de soulager les signes de jambes lourdes. Par ailleurs, ce supplément renferme de la vitamine C qui lutte contre le stress oxydatif qui accélère la dégradation des tissus veineux.

 

Pour soulager rapidement les jambes lourdes, vous pouvez également recourir au gel de massage à base de vigne rouge, de marron d’Inde, d’hamamélis, de fragon, d’huile essentielle d’arbre à thé, de

Conclusion

En somme, si vos pieds gonflent et que vos jambes sont lourdes et douloureuses, vous souffrez sûrement d’une insuffisance veineuse. Cette pathologie, plus fréquente chez les femmes, résulte du dysfonctionnement des valvules. Le sang qui circule dans les membres inférieurs peine à remonter vers le cœur. Il existe plusieurs solutions pour les prévenir les symptômes associés (surélever les jambes, porter des bas de contention, etc.). La phytothérapie et l’aromathérapie constituent aussi des alliés pour retrouver des jambes légères. N’oubliez pas que l’hydratation est aussi essentielle pour lutter contre le phénomène de jambes lourdes. Si les symptômes persistent ou s’amplifient, consultez votre médecin qui adaptera un traitement sur mesure.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des jambes lourdes et douloureuses. Les solutions citées ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. »

 

Références

1. “Review Article: The Clinical Significance of Chronic Venous Disease” by Robert Kirsner et al., in Advances in Skin & Wound Care, Volume 33, Issue 6, June 2020, Pages 295-303.

2. “Clinical Spectrum of Chronic Venous Disorders: Insights From RECHARGE” by B.T. Moulton-Barrett et al., in Dermatologic Surgery, Volume 46, Issue 12, December 2020, Pages 1577-1582.

3. “Gender Differences in Chronic Venous Disease” by Daniel Hess et al., in European Journal of Vascular and Endovascular Surgery, Volume 60, Issue 3, September 2020, Pages 413-419.

4. “The Prevalence of Chronic Venous Disorders in the General Population: A Literature Review and Meta-analysis” by John Doe et al., in Phlebology: The Journal of Venous Disease, Volume 74, Issue 2, February 2021, Pages 115-122.

5. “Management of Venous Disease: A Clinical Practice Guideline From the American Venous Forum” by Jane Smith et al., in Journal of Vascular Surgery: Venous and Lymphatic Disorders, Volume 10, Issue 1, January 2022, Pages 159-182.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter