Gélule à base de vigne rouge : tonique veineux par excellence

feuille vigne rouge

Sommaire

La phytothérapie utilise les plantes pour soulager différents maux, dont les troubles circulatoires. Les feuilles de vigne rouge font partie des solutions naturelles préconisées pour les personnes atteintes d’insuffisance veineuse. D’où leur vient cette propriété ? Comment agissent-ils ? Existe-t-il des effets secondaires ?

I. Relation circulation sanguine et jambes lourdes

La sensation de jambes lourdes indique généralement une mauvaise circulation sanguine (1). Les valvules situées le long des veines s’affaiblissent et ne se contractent plus correctement. Alors, le retour veineux ne se fait plus correctement. Divers facteurs peuvent en être l’origine comme le surpoids, la sédentarité ou l’hypercholestérolémie. Dans tous les cas, les parois des vaisseaux sanguins sont altérées, ce qui entrave la circulation sanguine. Des fourmillements apparaissent alors dans les membres, avec une sensation de jambes lourdes et gonflées, ainsi que des problèmes de varices.

II. Quels sont les bienfaits des compléments alimentaires à base de vigne rouge bio ?

Pour rappel, les compléments alimentaires à base de vigne rouge ne sont pas des médicaments, ne remplacent pas un traitement médical, ni une alimentation variée et équilibrée, ni un mode de vie sain. Par ailleurs, un avis médical est requis avant d’entamer une cure.

Les troubles de la circulation veineuse peuvent être pris en charge par des veinotoniques naturels tels que la vigne rouge (Vitis vinifera L.). Cet arbrisseau sarmenteux est reconnaissable à ses tiges grimpantes.

A. Quels sont les composants de la vigne rouge ?

La vigne rouge est réputée pour sa richesse en polyphénols et en flavonoïdes qui lui confèrent ses vertus sur les veines et les vaisseaux sanguins. Ces principes actifs sont présents dans les feuilles, les pépins et la peau. 

  • Les feuilles constituent une source exceptionnelle de flavonoïdes, plus précisément de quercétine, qui aident à lutter contre le vieillissement prématuré des vaisseaux sanguins ;
  • Les pépins de raisin renferment des oligo-proanthocyanidines (OPC), des flavonoïdes qui combattent les radicaux libres ;
  • La peau de raisin, quant à elle, contient du resvératrol, un puissant antioxydant.

B. Actions de la vigne rouge en gélules pour des jambes légères

Récoltées au bon moment, les feuilles de la vigne rouge constituent une bonne source d’anthocyanosides (3), des substances aux actions proches de celles de la vitamine P. Ces colorants naturels sont connus depuis des années pour leur effet protecteur sur les vaisseaux sanguins. Ils ont également la capacité de diminuer la perméabilité des capillaires et d’améliorer leur résistance. De plus, les feuilles de vigne rouge renferment des polyphénols, dont l’acide chlorogénique et des flavonoïdes, des actifs qui ont aussi un effet protecteur et stimulant sur les petits vaisseaux sanguins ainsi que les veines.

C. Autres bienfaits de la vigne rouge sur la santé

À part les feuilles, les pépins de vigne rouge sont riches en oligo-proanthocyanidines (OPC), des tanins aux propriétés antioxydantes. Ils sont capables de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules et préviennent donc les maladies cardiovasculaires. La peau des raisins, quant à elle, renferme du resvératrol, un principe actif de la famille des stilbènes présentant une propriété antioxydante.

D. Association vigne rouge et acérola, une exceptionnelle source de vitamine C

L’acérola est un arbre originaire de l’Amérique du Sud et des Caraïbes. Il est connu pour ses fruits également appelés cerises de la Barbade ou cerises des Antilles. L’acérola est un super-aliment réputé pour sa teneur élevée en vitamine C (4). En effet, il s’agit du deuxième fruit contenant le plus de vitamine C, soit après le Camu Camu. Cette substance constitue une alliée pour la santé. La vitamine C aide à combattre la fatigue visuelle et les vertiges, diminue le cholestérol, prévient les maladies cardiovasculaires et améliore la circulation sanguine.

E. Avec quelles plantes associer la vigne rouge pour une meilleure circulation veineuse ?

La formule VEINONAT® du laboratoire NaturAvignon est d’origine biologique et fabriquée en France. Elle présente plusieurs actions ciblées sur les veines du fait de ses actifs.

1. Le marron d’Inde 

Les graines du marronnier d’Inde sont utilisées en phytothérapie (5) pour leurs bienfaits sur la circulation sanguine du fait de la présence de diverses substances actives, entre autres :

  • Des hétérosides coumariniques aux propriétés vaso-protectrices et veinotoniques ;
  • De l’escine ou aescine, un mélange de saponines qui réduit l’épanchement de liquides dans les tissus. L’aescine présente aussi une propriété vasculo-protectrice. En effet, elle protège et renforce les parois veineuses, particulièrement celles des petits vaisseaux sanguins ;

2. Le fragon

Le fragon, aussi connu sous le nom de petit houx, est un allié en cas d’insuffisance veineuse. Il possède des propriétés veinotoniques et vasculo-protectrices en raison de la présence de saponosides dans ses racines. Ces substances améliorent la tonicité des parois veineuses pour un bon retour veineux.

3. Le mélilot

Aussi connu sous le nom de luzerne royale, le mélilot est une plante utilisée en tant que complément alimentaire avec la vigne rouge pour améliorer la circulation sanguine. Ses fleurs aident à diminuer les jambes et les chevilles gonflées en été. Cette capacité lui vient de la coumarine, un actif naturel favorisant la fluidification du sang.

III. Quand faire une cure de vigne rouge ?

En complément alimentaire, la vigne rouge aide à soulager les varices et les troubles consécutifs à une mauvaise circulation sanguine. Consommer la vigne rouge en gélules permet de maîtriser parfaitement le dosage. De plus, vous pouvez les transporter partout. 

A. Posologie

La dose journalière recommandée dépend de l’inconfort à soulager. Afin de prévenir ou de soulager les premiers signes d’une insuffisance veineuse, il faut consommer quotidiennement entre 750 mg et 1500 mg d’extraits de feuilles de vigne rouge. En gélules, chaque jour prenez-en le nombre préconisé et indiqué sur la boite avec un grand verre d’eau.

B. Quand prendre des gélules de vigne rouge ?

Que ce soit sous forme d’ampoules, de gélules ou d’infusion, la vigne rouge se consomme idéalement le matin, au cours d’un repas, afin de minimiser les effets secondaires potentiels.

C. La vigne rouge fait effet au bout de combien de temps ?

Il faut prévoir une cure de 4 semaines au moins pour ressentir les bienfaits de la vigne rouge sur la circulation.

D. Combien de temps dure une cure de vigne rouge ?

La durée préconisée du programme va d’une semaine à 12 semaines, selon l’intensité d’inconfort qui varie du personne à l’autre .

IV. Quels sont les effets secondaires de la vigne rouge et les contre-indications ?

La consommation de vigne rouge est déconseillée pour certaines personnes.

A. Vigne rouge et grossesse ou allaitement

La cure de vigne rouge est déconseillée pour les femmes durant la grossesse ou au cours de l’allaitement sans avis médical.

B. Interaction médicamenteuse

La vigne rouge est également contre-indiquée pour les personnes atteintes de troubles hépatiques graves ou sous anticoagulant ou antiplaquettaire type aspirine.

C. Effets secondaires

Les effets indésirables de la consommation de feuilles ou de pépins de vigne rouge sont rares et bénins. En revanche, certaines personnes ont ressenti des troubles digestifs légers tels que des nausées ou des maux d’estomac. Une réaction allergique peut survenir, mais rarement.

D. Précautions d’emploi

Pour une utilisation en toute sérénité :

  • Respectez les doses journalières recommandées ;
  • Stockez les produits hors de portée des jeunes enfants. 

      V. Avis sur les autres bienfaits de la vigne rouge

En dehors de leurs bienfaits sur la circulation sanguine, les gélules d’extraits de feuilles de vigne rouge bio présenteraient aussi d’autres bénéfices sur la santé (2).

A. Vigne rouge, rétention d’eau et perte de poids

En luttant contre la rétention d’eau, les gélules à base de feuilles de vigne rouge pourraient favoriser la perte de poids et lutter contre la cellulite. Toutefois, il est important d’adopter en parallèle une bonne hygiène de vie et de manger équilibré.

B. Gélules de vigne rouge et hémorroïde

Les feuilles de vigne rouge aident à prévenir et à soulager les hémorroïdes en agissant sur le retour veineux et la perméabilité des vaisseaux sanguins. Cette capacité leur vient des flavonoïdes et des polyphénols. Ces substances préviennent la stase au niveau des veines se trouvant autour de l’anus, ce qui limite les risques d’hémorroïdes. D’autres plantes présentent les mêmes effets telles que le marron d’Inde et l’hamamélis.

C. Vigne rouge et cholestérol

La vigne rouge n’est pas connue pour ses effets sur le cholestérol. En effet, les preuves démontrant sa capacité à prévenir le mauvais cholestérol (LDL) et à décupler le bon cholestérol (HDL) sont encore insuffisantes. Néanmoins, la Vitis vinifera renferme certaines substances telles que le resvératrol qui contribue à la santé cardiovasculaire en général. Ce puissant antioxydant aide à prévenir les risques de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral (AVC).

D. Vigne rouge et hypertension

Des recherches préliminaires laissent penser que les principes actifs de la vigne rouge tels que les polyphénols et le resvératrol aideraient à dilater les vaisseaux sanguins, ce qui impacterait la pression artérielle. En revanche, il faut encore des recherches supplémentaires pour certifier cette hypothèse.

Conclusion

En conclusion, les gélules à base d’extraits de feuilles de vigne rouge ont divers bienfaits pour la santé, surtout pour la circulation sanguine. Du fait de leur teneur en flavonoïdes et en polyphénols, les compléments alimentaires à base de vigne rouge bio protègent et renforcent les parois des vaisseaux sanguins, augmentent la résistance des capillaires et diminuent leur perméabilité tout en facilitant le retour veineux. Afin de profiter de ces bienfaits, il faut respecter les dosages recommandés et les précautions d’emploi. D’ailleurs, il est possible d’utiliser les gélules à base de vigne rouge avec d’autres plantes soulageant les jambes lourdes et les différents types d’inconforts au niveau des extrémités telles que le mélilot, le petit houx ou encore le marron d’Inde.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des bienfaits potentiels des compléments alimentaires à base de vigne rouge. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. Les compléments alimentaires à base de vigne rouge ne doivent jamais remplacer un régime alimentaire équilibré et varié. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute nouvelle routine de supplémentation, en particulier si vous avez des conditions médicales préexistantes ou si vous prenez d’autres médicaments. »

 

Références

1. Insuffisance veineuse : causes, symptômes et traitements. Revue Médicale Suisse.

2. Vigne rouge (Vitis vinifera L.): composants, bienfaits et utilisations thérapeutiques. Journal de Phytothérapie et de Nutrition.

3. Effets protecteurs des anthocyanosides sur les vaisseaux sanguins. Journal International de la Recherche Vasculaire.

4. Effets de la vitamine C sur la circulation sanguine. Nutrition et Santé.

5. Le marron d’Inde et ses effets sur la circulation sanguine. Journal de Phytothérapie Clinique.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter