Jambes lourdes : des remèdes de grand-mère pour un meilleur confort

jambe femme

Cet article a été rédigé et vérifié par un naturopathe certifié.

Cette démarche vise à garantir l’exactitude et la pertinence des informations données, afin que nos lecteurs bénéficient de l’expertise chevronnée de véritables professionnels de santé.

Sommaire

Jambes lourdes et chevilles gonflées, ces phénomènes indiquent généralement une rétention d’eau. Cette pathologie bénigne est liée à une mauvaise circulation sanguine dans les membres inférieurs. En dehors des traitements médicamenteux, des remèdes de grand-mère existent pour atténuer la rétention d’eau dans les jambes et retrouver une sensation de légèreté. Notez toutefois que ces solutions naturelles ne remplacent pas un diagnostic ou un traitement médical prescrit par un médecin. En effet, elles ne permettent pas de venir à bout du problème, elles ne font que le soulager.

I. Rétention d’eau et jambes lourdes : quelle est la relation ?

Pour rappel, le corps est composé à 65 % d’eau. Cette dernière circule continuellement dans le sang et la lymphe, et est évacuée par les reins (1). Quand le corps rencontre des difficultés à éliminer les liquides, ils s’accumulent dans les tissus. De plus, les capillaires (petits vaisseaux sanguins) subissent une forte pression et se dilatent. La rétention d’eau ou l’accumulation anormale de liquide dans les cellules entraîne la formation d’un œdème (enflure ou gonflement) au niveau des jambes, mais peut aussi toucher les cuisses, les chevilles et les mollets.

II. Œdèmes et jambes gonflées : quelles sont les causes ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la rétention d’eau.

A. Une insuffisance veineuse (mauvaise circulation sanguine)

La rétention d’eau est souvent consécutive à un trouble du retour veineux. Le sang dans les membres inférieurs a du mal à remonter vers le cœur, causant une stagnation (2). Une quantité anormale d’eau transite alors vers les tissus, provoquant une sensation de lourdeur dans les jambes.

B. Un dysfonctionnement du système lymphatique

Si vous restez trop longtemps assis, sans bouger suffisamment, la lymphe stagne et s’accumule dans vos jambes (3). L’eau ne remonte plus jusqu’aux reins, provoquant un œdème au niveau des cellules. Chez les femmes, les variations hormonales peuvent également accentuer les troubles de la circulation sanguine ou circulation lymphatique entraînant un œdème. Les jambes gonflées peuvent aussi être la conséquence de l’obésité et d’une alimentation trop riche en sel.

III. Recettes naturelles : quel remède de grand-mère contre les jambes lourdes ?

Bien que sans gravité, le phénomène des jambes lourdes s’avère handicapant au quotidien. Afin de lutter efficacement contre la rétention d’eau, vous pouvez compter sur la phytothérapie (4) (les plantes).

A. Le pissenlit

Cette plante, en particulier ses feuilles, s’avère d’une aide précieuse pour soulager la sensation de jambes lourdes grâce à ses propriétés diurétiques. En effet, le pissenlit exerce une action drainante, favorisant ainsi l’élimination de l’excès de liquides dans le corps.

B. Le persil

Du fait de sa richesse en potassium, le persil aide à rétablir l’équilibre hydrique pour retrouver des jambes légères.

C. L’hamamélis

Les feuilles de cette plante veinotonique renferment des tanins à effet vasoconstricteur, aidant à resserrer les vaisseaux sanguins. Elles contribuent à prévenir le gonflement dans les membres inférieurs et atténuent aussi les varices. Appliquez la décoction de feuilles d’hamamélis sur vos jambes avec un linge fin. Vous pouvez aussi utiliser de l’hydrolat d’hamamélis en massage.

D. Le marronnier d’Inde

Les veinotoniques comme le marronnier d’Inde aident à atténuer l’œdème et les douleurs. Vous pouvez l’utiliser avec du petit houx (puissant vasoconstricteur veineux) pour soulager les symptômes des jambes lourdes et retrouver une circulation veineuse normale.

IV. Insuffisance veineuse : quelle boisson pour améliorer la circulation sanguine ?

Afin d’atténuer la sensation de jambes lourdes et douloureuses, un des symptômes de l’insuffisance veineuse, vous pouvez améliorer votre circulation sanguine de façon naturelle via des infusions ou des jus.

A. Le thé vert

Le thé vert est riche en catéchines, des antioxydants de la famille des flavonoïdes, qui participent à la protection des parois cellulaires des veines (5). Cette boisson stimule le retour veineux et permet ainsi de prévenir le gonflement dans les jambes. Par ailleurs, du fait de sa propriété diurétique, le thé vert aide à perdre du poids, un facteur aggravant des jambes lourdes.

B. Le jus de betterave

Le jus de betterave affiche une forte teneur en nitrates qui se transforment en oxyde nitrique. Cette substance affiche une action vasodilatatrice. Ainsi, elle détend les vaisseaux sanguins et fluidifie la circulation sanguine.

C. Le jus de pastèque

Cette boisson hydratante constitue un remède naturel contre les jambes lourdes et gonflées dues à une mauvaise circulation sanguine. La pastèque est une source de minéraux, surtout de potassium, qui participe à éliminer l’excès d’eau dans le corps et lutter contre la rétention d’eau. Par ailleurs, ce fruit contient de la L-citrulline, un acide aminé qui stimule la production d’oxyde nitrique dans le corps.

D. L’infusion au gingembre

Côté boissons chaudes, l’infusion de gingembre est une aide précieuse en cas de problèmes de circulation sanguine. Outre ses propriétés anti-inflammatoires, cette plante herbacée rhizomateuse est connue pour son effet stimulant sur la circulation sanguine du fait de sa teneur en magnésium et en zinc.

E. L’infusion de vigne rouge

Les feuilles de vigne rouge peuvent aussi être consommées en infusion, une fois par jour, pour atténuer la sensation de lourdeur au niveau des membres inférieurs. La Vitis vinifera renferme des anthocyanosides, des polyphénols et des flavonoïdes qui ont la capacité de renforcer la paroi veineuse et de booster la circulation du sang. À noter que vous pouvez aussi utiliser les feuilles de vigne rouge en bain de pieds.

F. Les graines et l’écorce du marronnier d’Inde 

Le marronnier d’Inde (Æsculus hippocastanum) est un arbre originaire de Turquie bien connu en phytothérapie pour son écorce et ses graines appelées « marrons ». Ces remèdes naturels sont traditionnellement utilisés pour traiter les symptômes de l’insuffisance veineuse : jambes lourdes, varices et hémorroïdes. Ils contiennent de l’æscine et de l’æsculoside, des actifs aux effets protecteurs et stimulants sur les parois veineuses et les capillaires (petits vaisseaux sanguins). De plus, une infusion aux extraits de marronnier d’Inde aiderait à réduire les œdèmes et l’inflammation.

G. La cannelle

Dans les remèdes de grand-mère, la cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum) est utilisée pour ses vertus sur la circulation sanguine. Outre sa richesse en antioxydants, cette épice améliorerait la dilatation des vaisseaux sanguins ce qui optimise le flux sanguin dans l’artère coronaire grâce à sa teneur en tanins.

V. Comment faire pour ne plus avoir les jambes lourdes et gonflées avec l’aromathérapie ?

Bien que sans gravité, le phénomène des jambes lourdes s’avère handicapant au quotidien. Afin de lutter efficacement contre la rétention d’eau, vous pouvez compter sur l’aromathérapie.

A. L’huile essentielle de cyprès

L’huile essentielle de cyprès est sollicitée pour ses propriétés vasoconstrictrices et veinotoniques. Ce remède naturel est indiqué pour soulager les troubles circulatoires comme les jambes lourdes. Mélangez quelques gouttes d’huile essentielle de cyprès avec quelques gouttes d’une huile végétale (argan, amande douce, macadamia  ou calophylle). Appliquez-les en massage, des chevilles vers les cuisses, pour prévenir la dilatation des vaisseaux sanguins et améliorer le flux sanguin.

B. L’huile essentielle de lentisque pistachier

Vous pouvez mélanger 40 gouttes d’huile essentielle de lentisque pistachier avec 80 gouttes d’huile essentielle de cyprès pour décongestionner vos veines et votre système lymphatique. L’huile essentielle de lentisque pistachier contient des monoterpènes, des substances qui empêchent l’accumulation anormale de sang dans les tissus et des sesquiterpènes, des activateurs reconnus de la circulation veineuse.

C. L’huile essentielle de menthe poivrée 

En raison de sa teneur élevée en menthol qui lui confère un effet analgésique et rafraîchissant, ce remède naturel aide à soulager les désagréments liés à l’insuffisance veineuse. L’huile essentielle de menthe poivrée renferme aussi des monoterpènes, des molécules de la classe des terpènes, qui contribuent à limiter la dilatation veineuse.

L’usage de cette huile essentielle est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou allaitantes. Il est toujours prudent de demander l’avis d’un professionnel de santé avant toute utilisation de remèdes alternatifs même naturels.

D. L’huile essentielle d’hélichryse italienne

Cette huile essentielle est souvent conseillée dans le cadre des troubles circulatoires (jambes lourdes, chevilles gonflées ou varices) du fait de ses propriétés circulatoires et drainantes. L’hélichryse italienne ou Immortelle doit ses capacités à sa teneur en alpha-pinène et en gamma-curcumène. Il est possible de l’associer à l’huile essentielle de lentisque pistachier et de menthe poivrée pour une efficacité renforcée.

VI. Comment bien faire circuler le sang dans les jambes ?

Des méthodes douces et efficaces permettent d’améliorer le confort de vos jambes et d’éviter la rétention d’eau.

A. Comment soulager les jambes lourdes pendant la nuit ?

Des séances de drainage lymphatique peuvent rétablir la circulation lymphatique. Cette technique de massage prévient le gonflement au niveau de vos pieds (jambes, chevilles et mollets) et favorise l’évacuation des liquides excédentaires. Elle consiste à stimuler les glandes pour relancer la circulation des fluides. Pour soulager les jambes lourdes, vous pouvez aussi appliquer de l’argile verte sous forme de cataplasmes. Il suffit de mélanger 1 à 2 cuillères à soupe de cette poudre avec un peu d’eau tiède ou du vinaigre de cidre de sorte à obtenir une pâte épaisse.

B. Solutions pour la sensation de jambes lourdes durant la grossesse

Il n’est pas rare de souffrir de rétention d’eau dans les jambes lors d’une grossesse. Voici quelques gestes simples pour un soulagement rapide :

  • Surélevez vos jambes pour prévenir la rétention d’eau.
  • Portez des collants ou des bas de contention afin de prévenir l’enflure. Ils réactivent la circulation sanguine tout en protégeant et renforçant vos capillaires en période de chaleur.
  • Prenez un bain de pieds de gros sel marin non raffiné durant 30 minutes. Le matin ou le soir, terminez votre douche par un jet d’eau froide au niveau des jambes gonflées pour activer la circulation sanguine et tonifier vos vaisseaux sanguins.
  • Privilégiez les aliments meilleurs pour la circulation sanguine (noix, fruits rouges, avocat, légumes, baies de Goji…).
  • Évitez les mauvaises graisses, les sucres ajoutés et les excès de sel qui augmentent le taux de cholestérol favorisant les problèmes circulatoires.
  • Pratiquez une activité physique régulière comme la marche pour favoriser le retour veineux.
 

VII. Artères obstruées : une cause de la mauvaise circulation sanguine

Les artères bouchées résultent d’une maladie appelée athérosclérose. Elle se traduit par la formation de dépôts de mauvais cholestérol (LDL) ou plaques athérosclérotiques dans les parois des artères impactant sur le flux sanguin.

Causes

De nombreux facteurs peuvent contribuer à la lésion répétée des parois artérielles qui est la cause principale de l’athérosclérose, notamment une consommation excessive de graisses, le tabagisme, l’hypertension artérielle et le diabète.  La sédentarité peut aussi aggraver le rétrécissement des artères. L’obturation des artères constitue une cause fréquente de crise cardiaque et d’AVC (accident vasculaire cérébral).

Quelle boisson pour nettoyer les artères ?

Le thé

Le thé noir améliorerait la santé des vaisseaux sanguins. Grâce au processus de fermentation, il est plus riche en antioxydants. De plus, son effet fluidifiant est décuplé, ce qui réduit le risque de caillots selon cette étude menée par des chercheurs britanniques.

L’infusion de romarin

Cette boisson peut aussi aider à nettoyer naturellement les artères en partie en raison de sa teneur en antioxydants.

L’infusion d’aubépine

La tisane d’aubépine est traditionnellement utilisée en cas de troubles du sommeil, mais elle est aussi bénéfique pour la circulation sanguine. En effet, ses principes actifs dilatent les vaisseaux sanguins, ce qui peut être intéressant pour prévenir l’insuffisance coronarienne bénigne. De par sa propriété diurétique, l’infusion d’aubépine contribue à libérer les toxines accumulées et à lutter contre la rétention d’eau, une des causes possibles du phénomène de jambes lourdes.

L’infusion de thym

En phytothérapie, cette herbe est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, mais pas que. Une tisane de thym peut aussi aider à éviter les jambes lourdes grâce à son effet stimulant sur la circulation sanguine. Versez simplement 1 cuillère à café de thym (soit 5 g) dans 1 tasse d’eau chaude et laissez infuser quelques minutes.

L’infusion de basilic

Le basilic contient de la vitamine K, un minéral qui intervient dans la coagulation sanguine. Une infusion de basilic peut donc à améliorer la circulation sanguine en fluidifiant le sang.

Bien qu’elles soient bénéfiques pour la santé, les infusions doivent néanmoins être consommées avec modération. Par ailleurs, elles s’utilisent sous surveillance médicale pour éviter les risques d’interaction avec d’autres médicaments.

VIII. Des aliments à privilégier pour une meilleure circulation sanguine

En plus de diminuer les risques d’obésité (facteur favorisant l’insuffisance veineuse), une alimentation saine permet de préserver le bon fonctionnement de votre système circulatoire. Certains aliments sont à privilégier dans votre assiette pour soutenir vos artères et vos veines :

  • Le chocolat noir (contenant 70 % de cacao minimum) : il est riche en tanins (pouvoir anticoagulant), dont les effets sont similaires à un cachet d’aspirine ;
  • La pastèque : ce fruit juteux est un excellent diurétique et antioxydant qui contribue à limiter la formation de caillots de sang. La pastèque est donc un allié pour les personnes souffrant de jambes lourdes et de varices.
  • L’ail : il faut idéalement consommer une gousse, le matin et à jeun, pour profiter de sa propriété fluidifiante.
  • Le curcuma : du fait de ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antiseptiques, ce super-aliment  est devenu un incontournable pour améliorer la circulation du sang. Le curcuma évite, entre autres, le phénomène de peroxydation des lipides ou l’accumulation de plaques athérosclérotiques dans les artères grâce à la curcumine.

À l’inverse, vous devez bannir de votre table les graisses cuites et les aliments transformés qui font partie des produits les plus mauvais pour la circulation sanguine.  

Conclusion

En conclusion, il existe de nombreux remèdes de grand-mère pour atténuer les jambes lourdes et douloureuses tout en favorisant la circulation sanguine et lymphatique. Ils s’utilisent sous forme d’infusion, de jus, de cataplasme ou d’huile essentielle à usage externe. En même temps que ces solutions naturelles, vous devez revoir vos habitudes. Rester debout ou assis trop longtemps peut aussi favoriser une mauvaise circulation sanguine. Avant d’entamer une quelconque cure, il est recommandé de consulter votre médecin pour établir un diagnostic et mettre en place un protocole de soin adapté au mieux à votre situation.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale des remèdes de grand-mère pour soulager les jambes lourdes. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical. »

Références

1. Body fluid compartments revisited. (American Journal of Physiology – Regulatory, Integrative and Comparative Physiology, Volume 292, Issue 1, January 2007).

2. Chronic venous insufficiency: A common cause of leg morbidity in older persons. (Journal of the American Geriatrics Society, Volume 45, Issue 4, April 1997).

3. Effects of prolonged sitting on the lymphatic flow in the lower extremities. (Journal of Physiological Anthropology, Volume 36, Issue 2, March 2017)

4. Phytotherapy in chronic venous insufficiency: A systematic review. (Phytotherapy Research, Volume 32, Issue 12, December 2018).

5. Green tea and the risk of colorectal cancer: A meta-analysis of published studies. (Nutrition and Cancer, Volume 65, Issue 3, April 2013).

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter