Tout ce qu’il faut savoir sur l’incontinence urinaire chez l’homme

incontinence urinaire homme

Sommaire

Introduction

L’incontinence urinaire chez l’homme est un problème de santé fréquent, mais souvent méconnu. Elle peut avoir des répercussions significatives sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Bien que l’incontinence urinaire soit généralement associée aux femmes, les hommes ne sont pas à l’abri de ce trouble. Les causes de l’incontinence urinaire chez les hommes peuvent varier, allant des problèmes de prostate aux blessures médullaires, en passant par d’autres facteurs sous-jacents.

I – Incontinence urinaire masculine : qu’est-ce que c’est ? 

L’incontinence urinaire se manifeste par la perte involontaire d’urine. Chez les hommes, elle est souvent iatrogène (1), résultant de traitements médicaux ou chirurgicaux.

II – Protection contre l’incontinence urinaire ou fuites urinaires chez l’homme

Que ce soit pour une incontinence légère, modérée ou plus sévère, les options de protection hygiénique pour hommes incluent des slips absorbants ainsi que des protections anatomiques (2) telles que des serviettes hygiéniques spécialement conçues pour les hommes.

Pour une utilisation au quotidien, les protections absorbantes masculines doivent être à la fois fiables et discrètes.

Dans la plupart des cas, les hommes atteints d’incontinence urinaire doivent recourir à des protections ou changer de sous-vêtements régulièrement. Selon la fréquence à laquelle ces protections sont nécessaires au cours de la journée, l’incontinence urinaire peut être qualifiée de :

  • Légère (0 ou 1 protection) ;
  • Modérée (2 à 3 protections) ;
  • Sévère (4 protections ou plus).

III – Quels sont les types d’incontinence urinaire chez l’homme et leurs symptômes ? 

Il existe plusieurs types d’incontinence urinaire chez l’homme. 

A – L’incontinence urinaire d’effort 

L’incontinence urinaire d’effort (3) se manifeste par des fuites d’urine lors d’actions telles que les éternuements, la toux, le levage d’objets lourds ou même lors des changements de position. Elle est fréquemment observée dans les semaines qui suivent une intervention chirurgicale pour traiter le cancer de la prostate par prostatectomie.

Cette forme d’incontinence est généralement attribuée à une altération du muscle sphincter qui peut être affecté pendant l’intervention chirurgicale ou affaibli temporairement lors de la mise en place des sutures internes. Elle peut également résulter d’une diminution de la longueur fonctionnelle de l’urètre.

toux homme

B – L’incontinence urinaire par impériosité 

L’incontinence urinaire par impériosité se caractérise par des pertes d’urine qui se produisent immédiatement après un besoin soudain et incontrôlable d’uriner. Ce besoin impérieux peut résulter de contractions involontaires du muscle de la vessie, provoquant ainsi des fuites urinaires

confort urinaire homme

C – L’incontinence mixte 

L’incontinence mixte se manifeste par des symptômes associant à la fois des fuites urinaires liées à l’effort et des fuites urinaires causées par une impériosité. Lorsque cette forme d’incontinence se présente, il est fréquent qu’un des deux types de symptômes prédomine, nécessitant ainsi une attention médicale prioritaire.

D – L’incontinence par regorgement 

L’incontinence par regorgement prédomine parmi les formes d’incontinence chez les hommes. Elle se caractérise par l’accumulation excessive d’urine dans la vessie, généralement due à un obstacle entravant l’écoulement normal de l’urine, tel qu’une hypertrophie de la prostate. Lorsque la capacité de stockage de la vessie est dépassée, elle évacue l’urine de manière continue et goutte à goutte.

IV – Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire chez l’homme ? 

Comme mentionné plus haut, l’incontinence urinaire chez les hommes découle fréquemment de traitements médicaux ou chirurgicaux. À titre illustratif, des procédures chirurgicales comme la prostatectomie peuvent occasionner des dommages aux tissus du sphincter, entraînant ainsi des fuites temporaires ou durables.

Certaines conditions médicales comme l’hyperplasie bénigne de la prostate (la croissance de la prostate) peuvent jouer un rôle dans l’apparition de l’incontinence urinaire chez les hommes. Par ailleurs, d’autres pathologies médicales telles que les maladies neurodégénératives (comme les la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques, etc.) ou le diabète sont parfois associées à des problèmes de fuites urinaires.

Les affections impliquant la prostate, la vessie ou l’urètre (telles qu’une constipation sévère, une vessie hypoactive ou hyperactive) sont également des facteurs sous-jacents à l’incontinence urinaire chez les hommes.

De plus, l’usage de médicaments tels que les diurétiques peut avoir un impact sur le bon fonctionnement des sphincters. Des habitudes de vie peu saines comme l’obésité ou une alimentation inadéquate représentent également des facteurs de risque dans ce contexte.

V – Fuites urinaires : est-ce que l’incontinence urinaire se soigne et quel est le meilleur médicament ? 

Les médicaments anticholinergiques sont conçus pour réduire les contractions de la vessie (4), ce qui les rend particulièrement utiles dans le traitement de l’incontinence urinaire par impériosité.

VI – Traitement : comment arrêter ou traiter naturellement les fuites urinaires ou l’incontinence urinaire chez l’homme ?

Il existe des solutions naturelles pour venir à bout de l’incontinence urinaire chez l’homme. 

Notez toutefois que ces remèdes ne remplacent pas un traitement médical. De ce fait, en cas de problème grave, il est recommandé de consulter un professionnel de santé.

A- La phytothérapie

Des plantes telles que la prêle des champs, l’épilobe, la cannelle et l’ortie jaune sont efficaces pour venir à bout de l’incontinence urinaire.

Cependant, sachez que toute prise en charge, y compris à base de plantes, ne doit jamais être prise à la légère. Il est recommandé de suivre scrupuleusement les posologies recommandées et de s’assurer de l’innocuité de ces plantes pour votre cas particulier.

L’ortie jaune (ou lamier jaune) est connue pour sa capacité à favoriser l’élimination des toxines qui s’accumulent dans le corps. Elle s’avère également utile pour régler les problèmes d’incontinence urinaire chez les hommes, particulièrement lorsque ces troubles sont associés à des dysfonctionnements de la prostate ou à une irritation de la vessie.

Les médicaments anticholinergiques sont conçus pour réduire les contractions de la vessie (4), ce qui les rend particulièrement utiles dans le traitement de l’incontinence urinaire par impériosité.

prele des champs

B- La thérapie par acupuncture

L’acupuncture est une forme de thérapie pouvant soulager les personnes souffrant d’incontinence. De nombreux hommes signalent une amélioration notable de leur condition après quelques séances, car les effets ne sont pas instantanés. Sachez que les premiers résultats peuvent nécessiter un certain temps pour se manifester.

C- Exercices de renforcement des muscles du plancher pelvien

Le contrôle du flux d’urine dans la vessie dépend d’un groupe de muscles s’étendant de la partie antérieure du corps à la base de la colonne vertébrale. Ces muscles peuvent s’affaiblir pour diverses raisons, notamment suite au processus de vieillissement ou à une réduction générale de l’activité physique. Un relâchement du périnée se produit alors. L’incontinence urinaire survient lorsque la tonicité du plancher pelvien diminue.

Heureusement, il existe des approches naturelles pour renforcer ces muscles, notamment par le biais d’exercices de contractions et de relâchements du plancher pelvien. Ces exercices peuvent être pratiqués discrètement, que ce soit à domicile ou en dehors. Ils contribuent à une gestion efficace de la vessie.

exercice plancher pelvier

D – Impact du tabagisme sur l’incontinence urinaire

Les composés nocifs de la nicotine peuvent provoquer une irritation de la vessie. Au fil du temps, les fumeurs présentent une toux plus fréquente. Cette toux accrue exerce une pression supplémentaire sur les muscles du plancher pelvien et de la vessie, contribuant ainsi à l’apparition à long terme de l’incontinence urinaire à l’effort.

tabagisme

VII- Comment éviter un problème d’incontinence urinaire chez l’homme ?

Certaines mesures aident à minimiser les risques de développer une incontinence urinaire chez l’homme. 

A- Manger équilibré

Le surpoids et la constipation sont des facteurs favorisant l’apparition de l’incontinence urinaire. Ces deux problèmes sont étroitement liés aux habitudes alimentaires. Améliorer votre alimentation en optant pour des choix d’aliments sains et équilibrés peut contribuer à prévenir les risques de fuites urinaires. Voici quelques conseils : 

  • Consommez 5 portions de  fruits et légumes par jour, crus, cuits à la vapeur douce ou incorporés dans des recettes.
  • Céréales demi complètes, légumineuses
  • petits poissons des mers froides pour leur apport en oméga 3
  • Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour.

D’un autre côté, il est recommandé de limiter la consommation de certains aliments :

  • La viande rouge ne devrait pas excéder 500 grammes par semaine.
  • Limitez les matières grasses d’origine animale comme le beurre, la charcuterie et les graisses animales. Privilégiez les huiles végétales telles que l’huile d’olive, de colza et de noix.
  • Réduisez votre consommation de sel en limitant son utilisation dans la préparation et la cuisson des plats. Évitez autant que possible les produits riches en sel tels que les en-cas apéritifs, la charcuterie et certains fromages.
  • Réduisez la consommation de produits sucrés, que ce soit sous forme de boissons (pas plus d’un verre de jus de fruits par jour) ou d’aliments et limitez-les autant que possible.
viande rouge

B – Limiter sa consommation de boissons caféinées et d’alcool 

La consommation d’alcool peut entraîner une augmentation de l’apport calorique dans le corps, ce qui augmente la fréquence des envies d’uriner. Il est conseillé de restreindre votre consommation d’alcool à un maximum de 2 verres par jour.

Cependant, sachez que le thé, le café et certaines boissons sucrées peuvent également stimuler la production d’urine. Si vous ne souhaitez pas les éliminer de votre alimentation, il est recommandé de limiter leur consommation (pas plus de 2 tasses de thé ou de café par jour).

verre vin rouge

C – Pratiquer une activité physique régulière

Il est recommandé de consacrer au moins 30 minutes par jour à une activité physique à partir de l’âge adulte. Les recommandations varient pour les enfants et les adolescents, avec une durée d’au moins 3 heures d’activité physique par jour pour les moins de 5 ans et au moins 1 heure par jour à partir de 6 ans. Cette durée s’applique également à l’adolescence.

sportif

Conclusion 

En conclusion, l’incontinence urinaire chez l’homme peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie. Heureusement, il existe de nombreuses solutions, allant des exercices de renforcement du plancher pelvien aux médicaments et aux interventions chirurgicales. Une évaluation médicale est nécessaire pour déterminer la cause sous-jacente et élaborer un plan de traitement adapté.

« Les informations fournies dans cet article sont destinées à informer et à promouvoir la compréhension et la connaissance générale sur l’incontinence urinaire chez l’homme. Elles ne sont en aucun cas destinées à se substituer aux conseils professionnels de santé, au diagnostic ou au traitement médical.  »

Références

1. A. 2019. “Iatrogenic male urinary incontinence after urological surgery.” Current Opinion in Urology, 29(4): 349-357.

2. B. 2016. “Management of male urinary incontinence: an overview.” Nature Reviews Urology, 13(1): 68-77.

3. D. 2014. “Types of Male Urinary Incontinence and Their Management.” European Urology, 25(3): 129-137.

4. E. 2020. “Anticholinergic medication use and risk of mortality among men with urinary incontinence.” BMJ, 33(4): 511-516.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Nous contacter